Le génie de l'observateur

Avis sur L'Œil de l'astronome

Avatar Gouleur
Critique publiée par le (modifiée le )

Quoi de plus approprié que la nuit étoilée pour explorer quelques épisodes obscurantistes lors de ces dix jours de 1610 où Kepler se vit confier le télescope de Galilée avec la mission de prévoir l'avenir de Rodolphe II à Prague. En révélant les évidences de l'observation astronomique, Kepler déchaine les attentes de vérité mais aussi les craintes des tenants de l'ordre religieux et de l'inquisition. Témoins de ces éclairs de vérité, les halos sautillants des lampes à huile nous conduisent au coeur de l'intimité des complicités amicales comme des menaces effroyables des puissants. Ce pari technique d'absence d'éclairage artificiel rendu possible par la trés haute sensibilité des derniers capteurs photo et vidéo nous plongent dans une implacable authenticité. La technologie avancée se révèle ainsi le meilleur atout pour cette passionnante participation à ces moments qu'on ne peut imaginer plus historiques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 242 fois
1 apprécie

Autres actions de Gouleur L'Œil de l'astronome