👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Film catastrophe de l'âge d'or pour ce genre cinématographique, l'Odyssée tient toutes ses promesses : un huis clos, du suspense, un casting, et une catastrophe.

Sorte de Titanic des airs, le Hidenbourg nous raconte la fin d'un monde, celui de l'ancienne Allemagne, celui des paquebots aériens, celui d'avant l'embrasement de l'Europe.

Robert Wise fait du bon travail, comme d'habitude. George C. Scott est parfait, comme toujours. A noter que Roy Thinnes, le fameux David Vincent des Envahisseurs, se débrouille très bien sur grand écran et s'impose dans le rôle ingrat du nazi de service...

Les amateurs de vrais films catastrophes se réjouiront de ce petit classique, idéal pour un dimanche après-midi.

il y a 11 ans

17 j'aime

7 commentaires

L'Odyssée du Hindenburg
Docteur_Jivago
4

Titanic des airs

Robert Wise en est au crépuscule de son immense carrière lorsqu'il met en scène L'Odyssée du Hindenbourg, où il est question d'une alerte à la bombe dans le célèbre dirigeable symbole du Troisième...

Lire la critique

il y a 2 ans

17 j'aime

8

L'Odyssée du Hindenburg
Pruneau
7

Ballon décès

Bon film catastrophe et honnête huis clos. Robert Wise (l'homme à la filmo la plus éclectique au monde) assure le service. Comme j'aime bien les dirigeables (c'est rigolo comme truc quand même), ben...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime

2

L'Odyssée du Hindenburg
Ugly
6

Huis-clos en plein ciel

Ce film qui relate un désastre réellement survenu en 1937 au célèbre zeppelin, orgueil du Troisième Reich, s'inscrit dans la vogue des films catastrophe de la décennie 70. Robert Wise utilise donc...

Lire la critique

il y a 4 ans

9 j'aime

6

Into the Wild
Torpenn
5

Itinéraire d'un enfant gâté

A 22 ans, notre héros, qui a feuilleté deux lignes de Thoreau et trois pages de Jack London, abandonne sans un mot sa famille après son diplôme et va vivre deux années d'errance avant de crever comme...

Lire la critique

il y a 9 ans

452 j'aime

180

Django Unchained
Torpenn
4

Esclavage de cerveau

Aussi improbable que cela puisse apparaître à mes lecteurs les plus obtus, j’aime bien Tarantino, je trouve qu’il arrive très bien à mettre en scène ses histoires, qu’il épice agréablement ces...

Lire la critique

il y a 9 ans

389 j'aime

174

Le Parrain
Torpenn
10
Le Parrain

Le festival de Caan...

Tout a déjà été dit sur ce film, un des plus grands jamais réalisé. Tout le monde a vanté, un jour son casting impeccable : un Brando ressuscité, un Pacino naissant, bien loin de ses tics...

Lire la critique

il y a 11 ans

353 j'aime

131