Avis sur

La Ballade de l'impossible par HammerKlavier

Avatar HammerKlavier
Critique publiée par le

Film que j'ai vu sans avoir lu le livre. On suit les errements de watanebe, un jeune homme de 20 ans, dans un moment difficile de sa vie. Un de ses amis Kizuki, s'est suicidé, et voilà qu'il s'amourache de Naoko, qui était la petite amie de Kizuki. Naoko n'arrive pas à se remettre du suicide de Kizuki, et l’ambiguïté sur l'amour qu'elle porte a watanebe les plongera tout les deux dans une forme de mélancolie. Partagé entre l'envie d'aimer et d'aider Naoko, et l'opportunité d'une autre rencontre, watanebe semble laisser faire le temps pour le sortir de ce choix complexe ou les sentiments et la passion le submerge et l'empeche de réellement décider.

L'image est très travailler, avec de très belles séquences dans la nature, au printemps, en hivers, danz la verdure, le bleuté de la neige. Très belle scène de bord de mer également où la douleurs de watanebe ira se fondre dans les rouleaux de l'océan. Une certaine douceurs se dégage de ce récit qui pourtant présente un moment de vie difficile et douloureux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 305 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de HammerKlavier La Ballade de l'impossible