Bande-annonce
Affiche La Belle Personne

La Belle Personne

(2008)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 53
  2. 100
  3. 175
  4. 315
  5. 581
  6. 996
  7. 1179
  8. 620
  9. 165
  10. 57
  • 4.2K
  • 141
  • 1.6K

Junie, seize ans, change de lycée en cours d'année suite à la mort de sa mère. Elle intègre une nouvelle classe dont fait partie son cousin Matthias. Il devient son ambassadeur auprès de sa bande d'amis. Junie est vite courtisée par les garçons du groupe, elle consent à devenir la fiancée du plus...

Casting : acteurs principauxLa Belle Personne

Casting complet du film La Belle Personne
Match des critiques
les meilleurs avis
La Belle Personne
VS
" Aimons-nous à peine "

Le seul film où la figure boudeuse et détachée de Léa Seydoux m'a paru agréable. Dans ce film, elle est magnifique, au centre de toutes les attentions, un peu paumée mais sous ses airs fragiles très destructrice. D'abord de la vie d'Otto, amoureux éperdu qui finira par se perdre définitivement et puis de celle de Nemours son prof d'italien qui quitte sa vie de tombeur pour être l'homme d'une seule femme qui pourtant le rejette tout en étant jalouse d'une lettre d'amour qu'il n'a pas écrit,...

19 12
Avatar Cabane_a_Sel
1
Cabane_a_Sel
La fade personne

Aah, le GRAND CINEMA FRANCAIS le cinéma d'AUTEUR le REALISME POETIQUE Typiquement le film français où des belles gueules chuchotent pendant 1h30 sans qu'il ne se passe rien. La vacuité de ce film n'a d'égal que le sex appeal de Louis Garrel (c'est grâce à lui et lui seul que j'ai pu tenir 1h30, et encore). Léa Seydoux, globalement sa tête me revient pas, et là elle nous sort le grand jeu et tire la gueule pendant tout le film. Pour que ça aie l'air profond et dramatique :) Du... Lire l'avis à propos de La Belle Personne

4
Critiques : avis d'internautes (51)
La Belle Personne
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Belle Personne par Ferdinand

transposition globalement réussie de la princesse de Clèves, malgré un contexte un peu trop teenage. Des lycéens en veux-tu en voilà, y'en a même une qui couche avec le prof d'italien (en même temps si mon prof d'Italien ressemblait à Garrel je cracherais pas dessus situvoiscequejeveuxidre, bref je m'égare), prof lui-même fiancé à une autre, bref c'est un peu compliqué, mais apparemment c'était... Lire la critique de La Belle Personne

6 1
Avatar Ferdinand
8
Ferdinand ·
Découverte
"Une jeune femme ça se respecte, même à notre époque"

Et moi qui pensais La Princesse de Clèves incompatible avec le cinéma. De par sa galanterie et sa préciosité d'un autre âge, sa vision de l'amour mais aussi de la vertu. En fait, si le livre bouillonne des conflits intérieurs de la jeune femme, il n'en transparaît pas grand chose. Alors forcément, je voyais mal comment adapter ce classicisme et toute l'ardeur de ces passions intimes sur grand... Lire la critique de La Belle Personne

15
Avatar Mlle_Nana
7
Mlle_Nana ·
Critique de La Belle Personne par atomystik

Cette adaptation très libre de la princesse de Clève se déroulant dans un lycée parisien au XXI ème siècle ne m'a pas franchement séduite. En effet, beaucoup de choses qui dans le livre paraissent naturelles sonnent faux transposées dans l'aire moderne. Tout n'est pas à jeter, quelques détails ont été correctement adaptés, mais pour quelqu'un qui regarde ce film sans avoir en tête le roman du... Lire la critique de La Belle Personne

12 3
Avatar atomystik
4
atomystik ·
Chauds, les ados du seizième

En tout cas, tels que nous les raconte Christophe Honoré dans La Belle Personne, film que j'avais raté à sa sortie et auquel j'ai pris un certain plaisir... différé de plus de dix ans. L'histoire se centre sur une classe de terminale du lycée Molière, rue du Ranelagh à Paris, dans le seizième arrondissement. Et le film est entièrement tourné en décors naturels, façon Nouvelle... Lire la critique de La Belle Personne

4 8
Avatar Fleming
7
Fleming ·
Heureusement qu'elle est belle.

Léa Seydoux a ce petit charme indéniable et piquant qui donne toute sa sensualité au film (et légitimant que je lui mette la moyenne). Empreint de cette atmosphère parisienne, bourgeoise, grise et faussement littéraire, ce qui n'est pas si déplaisant au final. Cependant la réécriture de la Princesse de Clèves est assez peu crédible (pour la fin au moins, je n'y ai jamais cru). Les acteurs sont... Lire l'avis à propos de La Belle Personne

7 5
Avatar Eggdoll
5
Eggdoll ·
Toutes les critiques du film La Belle Personne (51)
Bande-annonce
La Belle Personne