Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche La Belle et l'Ordinateur

La Belle et l'Ordinateur

(1984)

Electric Dreams

12345678910
Quand ?
6.5
  1. 0
  2. 2
  3. 8
  4. 7
  5. 37
  6. 51
  7. 66
  8. 23
  9. 9
  10. 6
  • 209
  • 28
  • 162

Miles Harding vient d'emménager. Il est architecte et travaille à la création d'un nouveau type de briques résistantes aux tremblements de terre. Pour l'aider dans son travail, il décide d'acquérir un ordinateur dernière génération. Il l'équipe par la suite de quelques périphériques et le...

Casting : acteurs principauxLa Belle et l'Ordinateur

Casting complet du film La Belle et l'Ordinateur
Match des critiques
les meilleurs avis
La Belle et l'Ordinateur
VS
L'amour, toujours l'amour...

Les années 80 auront connu une explosion des films centrés autour du sujet de l'intelligence artificielle. Quand Terminator la décrivait comme une entité déshumanisée visant à anéantir l'espèce humaine, Blade Runner l'évoquait plutôt en tant qu'une post humanité capable de conscience et animée par un désir de vivre. Le point commun entre ces films est de traiter cette thématique sous son jour le plus sombre, sous les traits d'un impitoyable film d'horreur pour le premier et d'un film noir...

Une romance avec un vernis geek.

Même si Electric Dreams n'est pas véritablement un film traitant des jeux vidéo, pas directement, il n'en demeure pas moins intéressant pour plusieurs raisons. Réalisé par Steve Barron, grand gourou des débuts du vidéo clip, réalisateur des Tortues Ninjas (1) (fragment de la culture pop dans laquelle s'intègre les jeux vidéo), le film est très représentatif d'une manière de voir, et de penser, les jeux vidéo au cinéma. Entre attraction et répulsion, Electric Dreams balance. I) Un... Lire la critique de La Belle et l'Ordinateur

PostsLa Belle et l'Ordinateur

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (10)
La Belle et l'Ordinateur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Belle et l'Ordinateur par francoisfeldman

Les années 70, ok, c’était le disco. Mais pas que. En col pelle-à-tarte ou pas, le cinéma fait la part belle aux extra-terrestres : The man who fell on Earth, Solaris, les remakes du Blob et des Body Snatchers, Star Trek sur grand écran, mais aussi Superman ou encore Rencontre du Troisième Type et surtout Alien. Chez nous aussi, avec Planète Sauvage ou dans un autre registre Le gendarme et les... Lire la critique de La Belle et l'Ordinateur

6 1
Avatar francoisfeldman
9
francoisfeldman ·
Machine qui rêve

Avec ce titre, je ne sais pas trop pourquoi, mais je me suis attendu à un film musical, genre signé par un célèbre groupe de rock des années 70-80 (genre E.L.O. qui aurait produit son film musical). En fait, pas du tout, mais la musique a tout de même une place importante au sein du film. Le scénario rappelle étrangement le film "Her" de Spike Jonze, mais en beaucoup mieux. Parce... Lire la critique de La Belle et l'Ordinateur

Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Ghost and Love in the shell..

Vision poétique.. A peine acquis, l'ordinateur de Miles Harding, se fait involontairement arroser par du champagne.. De cette maladresse prenant presque la forme d'un acte sexuel (le liquide s’infiltrant dans le processeur) vient à naitre "Edgar".. Encore vierge (dans son disque dur) mais bien décidé à comprendre le sens de la vie. Et pendant que Miles se réapproprie les programmes sonores de... Lire l'avis à propos de La Belle et l'Ordinateur

3
Avatar Linsky
8
Linsky ·
Découverte
Critique de La Belle et l'Ordinateur par Elvangar Captures

Souvenir d'ado que j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir plus de 25 ans après le 1er visionnage (eh ouais, ça date). Une comédie romantique qui raconte l'histoire de la rivalité entre un homme et un ordinateur pour conquérir le coeur d'une jolie jeune femme interprétée par la magnifique Virginia Madsen et sur une bande son avec Culture Club et Gorgio Moroder. Lire la critique de La Belle et l'Ordinateur

Avatar Elvangar Captures
7
Elvangar Captures ·
Critique de La Belle et l'Ordinateur par amnezik666

. Je suis convaincu que beaucoup classerait ce film dans la catégorie des nanars mais pour ma part je continue de lui trouver un charme certain. Tout est délicieusement kitch, on se croirait presque dans un videoclip plutôt que devant un film (il faut dire que la bande son tient une place importante dans le film). Lire la critique de La Belle et l'Ordinateur

Avatar amnezik666
7
amnezik666 ·
Toutes les critiques du film La Belle et l'Ordinateur (10)
Bande-annonce
La Belle et l'Ordinateur
Vous pourriez également aimer...