Bande-annonce
Affiche La Captive aux yeux clairs

La Captive aux yeux clairs

(1952)

The Big Sky

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 0
  3. 6
  4. 13
  5. 43
  6. 157
  7. 336
  8. 312
  9. 103
  10. 50
  • 1K
  • 82
  • 912

Voir La Captive aux yeux clairs dès maintenant sur

YouTube

Missouri, 1832. Jim Deakins se lie d'amitié avec Boone Caudill. En compagnie de l'oncle de ce dernier, ils se joignent à une expédition de trappeurs vers le Haut Missouri chez les Indiens Pieds-Noirs. Teal Eye, princesse indienne (Gazelle dans la version française), est présente à bord du Mandan,...

Casting : acteurs principauxLa Captive aux yeux clairs
Casting complet du film La Captive aux yeux clairs
Critiques : avis d'internautes (30)
La Captive aux yeux clairs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Voyage initiatique vers le Missouri

Quatre ans après "Red River", Howard Hawks revient aux westerns avec "The Big Sky" où il nous fait suivre une expédition de trappeurs dans le Missouri dans le but de faire des échanges commerciaux avec les Indiens Pieds-Noirs. Howard Hawks signe un western assez singulier et s'éloignant des codes du genre alors en vogue à Hollywood. Il nous fait ici suivre une histoire de pionniers, d'amitié et...

40 4
Avatar Docteur_Jivago
8
·
Epopée à la lisière entre western et film d'aventure

A chaque semaine son Howard Hawks ! Après Rio Bravo il y a un petit moment, le moins connu Train de luxe il y a deux semaines, et un autre western assez cool (avec John Wayne), La Rivière Rouge, la semaine dernière, attaquons-nous aujourd’hui à La Captive aux yeux clairs. Sorti en 1952, il s’agit plutôt d’un film de fin de... Lire l'avis à propos de La Captive aux yeux clairs

10 5
Avatar D.  Styx
8
D. Styx ·
Le convoi de trappeurs

Hawks n’a fait « que » cinq westerns, mais il est parvenu à y déployer toute la diversité du genre. Après le film de convoi (Red River) et avant ceux d’une ville aux abois (Rio Bravo et El Dorado), La captive aux yeux clairs est son exploration du western pro-indien.... Lire l'avis à propos de La Captive aux yeux clairs

28 2
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Critique de La Captive aux yeux clairs par Alligator

On est loin d'un scénario et d'une mise en scène à 200 à l'heure comme Hawks nous a habitué. Et ici, le sujet se prête magnifiquement à ce rythme presque nonchalant. Film odyssée (le long du Missouri me semble), voyage au cours impétueux mais qui lègue au passager quelques beaux moments de douceur, des instants apaisés, des regards énamourés sur la mère nature, sur la quiétude et la beauté des... Lire l'avis à propos de La Captive aux yeux clairs

4
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Découverte
Ode à la nature

Si on veut pinailler, on peut dire que la Captive aux yeux clairs n'est pas tout à fait un western mais plus un grand film d'aventure qui apparait comme une ode à la nature dont Hawks a su se faire le peintre passionné ; l'action se passe en effet bien avant la période classique qui va de la guerre de Sécession (1865) à la fin du XIXème siècle, à l'époque des trappeurs, c'est... Lire l'avis à propos de La Captive aux yeux clairs

35 40
Avatar Ugly
8
Ugly ·
Toutes les critiques du film La Captive aux yeux clairs (30)
Bande-annonce La Captive aux yeux clairs
Vous pourriez également aimer...