Affiche La Charge héroïque

Critiques de La Charge héroïque

Film de (1949)

La patrouille dès l'aube

Le cycle de la cavalerie se poursuit, un an après Fort Apache sort La Charge Héroique qui se situe dans la continuité historique, puisque commençant juste après Little Big Horn, sujet déguisé du précédent et thématique, avec toujours la vie d'un fort paumé et de sa garnison, avec ce bon John Wayne en vieux briscard et les habituelles trognes dégénérées en seconds rôles de luxe... Un... Lire la critique de La Charge héroïque

56 11
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·

Qu’elle est alerte mon armée

A mesure qu’il déroule sa filmographie, John Ford assume de plus en plus explicitement son caractère d’historien des fondations de son jeune pays. Dans La charge héroïque, deuxième volet de sa trilogie sur la cavalerie, le recours à la voix off pour ouvrir le film entérine cette fonction d’un cinéma qui retrace son passé tout en l’honorant. C’est là toute la beauté et le classicisme de Ford : un... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

32
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Comme un soleil couchant

C'est sans aucun doute l'un des plus beaux westerns de John Ford avec la Prisonnière du désert et L'Homme qui tua Liberty Valance, et qui contrairement à son titre français donnant l'impression d'un western tapageur et belliciste, verse plutôt dans la réflexion sensible et nostalgique. Il fait partie de la trilogie que Ford consacra à la cavalerie, après... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

25 9
Avatar Ugly
8
Ugly ·

She wore a yellow ribbon

Je viens de revoir "la charge héroïque" après avoir revu hier "le massacre de Fort Apache" et avant de revoir demain "Rio Grande" ; c'est la première fois que j'enquille les trois dans la foulée. Et je me rends compte que je me suis planté ! Oh, ce n'est pas très grave : le problème est que j'aurais juré que John Wayne jouait trois fois le même personnage Kirby York à trois périodes de sa vie... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

8 1
Avatar JeanG55
8
JeanG55 ·

Pas de retraite pour les braves

John Ford a fait ses armes avec le cinéma muet. Il connait la valeur des images. les dialogues sont une facilité, mais ce sont les images qui impressionneront l'inconscient du spectateur. C'est par elles qu'il ressentira les intentions du réalisateur. Ce sont elles qui resteront dans ses souvenirs. Ce n'est donc pas pour rien qu'il choisit "Monument valley" entre Utah et Arizona pour... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

20 9
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Fort en thème

Après My Darling Clementine devenu la Poursuite infernale, les traducteurs récidivent avec She Wore a Yellow Ribbon transformé en Charge héroïque : en plus d'être originaux, sont pas galants les mecs. Blague à part, ce changement sémantique cantonne la Charge héroïque dans le bourrin, alors que précisément les femmes sont le ressort du film et permettent à Ford d'exprimer toute son humanité.... Lire la critique de La Charge héroïque

33 27
Avatar Pruneau
9
Pruneau ·

Un peu surestimé, mais néanmoins plaisant

Avec La Charge héroïque, on retrouve avec plaisir John Wayne dans l'un de ses rôles qu'il affectionnait tant, à savoir en bon patriote qui transpire la force tranquille. Et quand c'est la légende John Ford aux commandes, il ne faut pas bouder son plaisir. Seulement voilà, j'ai trouvé ce western plus conventionnel au regard du reste de la... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

18 17
Avatar L'inquiétant Libellool
7
L'inquiétant Libellool ·

Steak tartare et part de tarte aux myrtilles.

La charge héroïque, c'est Blueberry qui rencontre le Désert des Tartares. Un homme vit ses dernières heures de service dans la Cavalerie U.S alors qu'une guerre indienne est sur le point d'éclater. Il y a des passages entiers du film qu'on retrouve dans la première aventure du lieutenant crée par Jean-Michel Charlier, je n'en dis pas plus. Superbes scènes de querelles d'amoureux, passages... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

19 17
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·

Le fort de Monument Valley

Tout au long de sa carrière, John Ford a toujours eu ce don unique pour magnifier le western. Avec lui, les terres de l'Ouest sauvage du 19ème siècle se transforment en contrées flamboyantes dans lesquelles règnent un doux parfum d'aventure et de nostalgie. Sorti en 1949, La Charge Héroïque s'inscrit parfaitement dans cette volonté qu'eut Ford de livrer une... Lire la critique de La Charge héroïque

13 3
Avatar Watchsky
10
Watchsky ·

Monumental

Le monument, c’est John Ford, plus de 100 films à son actif, et un cinéma humaniste qui a supporté comme peu le passage du muet au parlant puis du noir et blanc à la couleur. Le titre français lorgne vraiment du côté du western à tendance virile, ce qui est une erreur (monumentale ?) au vu du titre original qui montre bien que la relation entre les cavaliers et les... Lire l'avis à propos de La Charge héroïque

13 2
Avatar Electron
8
Electron ·