Bande-annonce
Affiche La Cité des enfants perdus

La Cité des enfants perdus

(1995)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 77
  2. 88
  3. 146
  4. 340
  5. 806
  6. 2017
  7. 3998
  8. 3675
  9. 1416
  10. 559
  • 13K
  • 806
  • 5.5K

Krank, un étrange personnage vit entouré de clones et d'autres personnages encore plus étranges sur une plate-forme en mer perdue dans le brouillard. Krank, doit, pour ne pas vieillir trop vite, voler les rêves des enfants. C'est pour cela qu'il les enléve de la cité portuaire.

Casting : acteurs principauxLa Cité des enfants perdus

Casting complet du film La Cité des enfants perdus
Match des critiques
les meilleurs avis
La Cité des enfants perdus
VS
La Cathédrale du duo perdu

Le deuxième long-métrage du regretté tandem Jean-Pierre Jeunet / Marc Caro (après Delicatessen) est le lieu d'une très grande richesse plastique, au service d'un mélange d'atmosphères de contes pour enfants terrifiants, de monde post-apocalyptique, de film de freaks en tous genres et d'univers steampunk. Se développe ainsi une véritable mythologie, nourrie de cauchemars enfantins, où les objets et les jouets sont teintés à la fois de nostalgie et de danger (l'orgue de barbarie, par exemple,...

20
La cité de la peur !

Non, vraiment, je ne m’y suis pas retrouvé, dans cette cité des enfants perdus. Et pourtant ! Il y avait tout pour me plaire dans ce film : un univers étrange, une atmosphère glauque, de superbes lumières, des décors fantastiques, une musique élégante, des effets spéciaux réussis, des acteurs plutôt bons, avec leurs trognes et quelles trognes ! A croire que Caro et Jeunet ont voulu faire un film documentaire sur les monstres de foire : Daniel Emilfork, plusieurs clones de Dominique Pinon,... Lire la critique de La Cité des enfants perdus

37 5
Critiques : avis d'internautes (57)
La Cité des enfants perdus
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La science des rêves.

Coproduction entre la France, l'Allemagne et l'Espagne, La cité des enfants perdus est le second long-métrage du duo Marc Caro / Jean-Pierre Jeunet, mais aussi le dernier à ce jour, Jeunet répondant par la suite aux sirènes hollywoodiennes pour les besoins de Alien Resurrection. Réunissant une somme de talents assez... Lire la critique de La Cité des enfants perdus

33
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Olivia Twist

Un des films qui a remis le steampunk au goût du jour et c'est vrai que graphiquement ça a de la gueule à l'instar de la distribution. On y trouve en effet pas mal de gueules pittoresques ou de physiques étranges dignes de Freaks. En tête de gondole Ron Perlman qui joue un ancien marin dans une marinière signée par le maître en la matière : Monsieur Jean Paul Gaultier.... Lire l'avis à propos de La Cité des enfants perdus

10 3
Avatar archibal
7
archibal ·
Steampunk

De Jeunet je n'avais vu que "Alien,La résurrection" qui m'avait beaucoup plu (que je place ex-aequo avec l'Aliens de Cameron c'est dire). Cependant, son univers ne m'attirait que moyennement, les cris hystériques et la photo jaunâtre, très peu pour moi. En tout cas c'est ce que je pensais avant de voir "La cité des Enfants perdus". Si tout le côté un peu "fou-fou" est bel et bien là,... Lire l'avis à propos de La Cité des enfants perdus

7 3
Avatar Newt23
8
Newt23 ·
Les cauchemars de deux français

La Cité des enfants perdus, dernier film du duo Caro-Jeunet, est un film qui mérite le respect. Il catalyse tout le génie de deux hommes qui ont une vision du cinéma français en accord avec la mienne. Jeunet revendique un cinéma artisanal, visuel et ambitieux qui est inspirant. Ce film instaure une ambiance à la fois cruelle et douce, marquée par des gueules cassées dans un monde... Lire la critique de La Cité des enfants perdus

5 4
Avatar Artopolis
10
Artopolis ·
Découverte
Critique de La Cité des enfants perdus par nostromo

Je dois dire que "Delicatessen" m' a davantage plu que cette Cité improbable, mais qu'à cela ne tienne, je vous le recommande sans réserve car au regard du teint globalement insipide de notre cinéma français ces derniers temps, ce genre de pustule créatrice est exactement ce qu'il nous faut pour nous réveiller les méninges et les zygomatiques. :-) Bien plus complexe que le fait divers de la... Lire l'avis à propos de La Cité des enfants perdus

6 3
Avatar nostromo
8
nostromo ·
Toutes les critiques du film La Cité des enfants perdus (57)
Bande-annonce
La Cité des enfants perdus