Ma définition personnelle de surcoté.

Avis sur La Classe américaine

Avatar Jaloud
Critique publiée par le

Oui, ce téléfilm est culte pour beaucoup. C'est comme si quelqu'un avait le culot de mettre moins de la moyenne à The Naked Gun ou Les 3 Frères. Désolé d'avance.

L'ayant vu à sa diffusion sur Canal +, mes souvenirs me remémorent un ennui profond doublé d'un "mais c'est exactement ce que je fais en moins drôle avec mes potes quand on double Les feux de l'amour avec le son coupé".

Des années plus tard, beaucoup de mes connaissances glissent des répliques du film à longueur de temps. Me risquant à demander d'où elles viennent, j'ai droit au "Ha ! Il a pas vu La Classe américaine le nul !" (si ils savaient...). Du coup presque 30 ans après ma première vision, je me le repasse en me disant que j'ai loupé un truc à l'époque... Et tiens 30 minutes.

L'humour qui consiste à faire mettre des termes vulgaires dans la bouche d'acteurs célèbres est pour moi le degré zéro, et c'est toujours d'un ennui mortel. Je ne renie pas le travail colossal qu'on fait Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette (ils ont dû s'en taper des kilomètres de bobines !), mais rien ne marche.

Un format de 5 à 10 minutes en plusieurs épisodes aurait peut être était judicieux. Mais surtout, surtout, Message à caractère informatif de Nicolas et Bruno est passé par là, pulvérisant façon puzzle son modèle sur la route. D'un coté on a un film étiré en longueur au comique répétitif et puéril, de l'autre un shoot d'humour sans cesse renouvelé, original et recherché. Je crois que la question elle est vite répondu.

Ce qui me chagrine, et c'est pour ça que je note La Classe américaine, c'est que mes références sur Message à... tombent toujours à plat le matin à la machine à café avec Ranu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jaloud La Classe américaine