Ma belle mère de Grasse

Avis sur La Grâce

Avatar Gonzo Bizarroïde
Critique publiée par le

Un film typiquement nordique, trop nordique pour moi. Le climat, le scénario, les personnages, la mise en scène... Tout est froid et tristement raisonnable. Y'a de beaux paysages, mais pas trop mis en valeur. Un froid glacial et des baraques en prefab, qui n'empêchent pas de se balader en calbuth dans la cuisine (bon admettons, je connais le concept de chaudière). Un personnage principal viril et tatoué, mais pas trop sanguin non plus. Une équipe médicale qui manque de personnel, mais pas jusqu'à stresser quand même. Rien, ni le climat, ni les flics, ni les victimes, ni une beuverie, ni les gamins borderline, ni la jalousie, ni le hasard, ni surtout un coup de folie n'irait pousser quiconque dans ses retranchements.

Un demi-film plein de demi-situations qui pourraient être passionnantes, mais sont rapidement désamorcées par des adultes responsables qui prennent une demi-respiration, échangent un demi-dialogue et reviennent à un comportement socialement acceptable.

L'intrigue se déroule avec une lenteur qui laisse largement le temps de se demander "mais qui donc est supposé avoir la grâce dans ce demi pas grand chose ? " et de comprendre que "ah mais oui mais non, en fait personne ne l'a, ils sont tous à moitié lâches, à demi médiocres, le titre évoque tout simplement la grâce qui pourrait leur être accordée". Genre, la grâce providentielle, quoi.
'fin bon, une fois le mi-stère sémantique levé, sans vouloir spolier outre mesure, le spectateur s'expose ici à un risque de conclusion en demi-teinte.

Le tout vaut clairement pour moi un demi-note.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
4 apprécient

Autres actions de Gonzo Bizarroïde La Grâce