👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En allant me promener du côté de IMDb, j'ai rencontré la bande annonce de Baahubali 2 (The Conclusion - Avril 2017), deuxième partie de la saga du même nom. La bande-annonce déployant des scènes magnifiques et spectaculaires, avec effets spéciaux, combats dantesques, chorégraphies inspirées et musiques entraînantes, et étant moi-même quelque peu connaisseur de certains films en provenance de l'univers Bollywood (Hum Dil De Shuke Sanam, Devdas bien sûr, Jodhaa Akbar, Coup de foudre à Bollywood :))), Kabhi Khushi Kabhie Gam, Lagaan, Mohabbatein et quelques dizaines d'autres), je me suis résolu à explorer la chose, et quelle bonne et heureuse surprise fut la mienne lorsque je découvrai que ô joie, ô exaltation, le film Baahubali premier du nom était librement disponible et dans son intégralité et en 4K UHD s'il vous plaît sur YouTube (Amen, Amen !!!).

Je n'ai vu pour l'instant que les premières 15 à 20 minutes, et je vous engage dès maintenant à vous réjouir avec moi car, en vérité, tout cela est magnifique et inspiré.

Les couleurs, de gigantesques cascades, le récit universel de la naissance du héros traversant quelques épreuves initiatiques avec un grand sourire, dansant et bondissant, fort comme un turc, non, comme un indien (Baahubali signifie "the one with strong arms" = "l'homme aux bras musclés", merci Wikipedia), découvrant le visage (et le corps, à ne pas négliger) de son amour, le tout dans un flamboiement de couleurs, au sein de blocs de granit gigantesque en mode Avatar (merci James Cameron), manquant de chuter mais se rattrapant entre deux falaises de granit (j'ai déjà dit granit je crois), grâce à de très saintes lianes salvatrices (merci Peter Jackson, sauf que là ce ne sont pas des dinosaures en mode T-Rex mais les corps du héros et de son amour).

Est-ce un rêve, est-ce réel ?

Alors d'habitude, du moins pour les quelques films Bollywood que j'ai eu l'occasion de voir, et la plupart du temps pas en entier (un film Bollywood durant entre 2h30 et 3h30, en moyenne...), il y a des histoires de famille et de mariage, les parents étant des figures absolument sacrées et vénérées, et les enfants finissant toujours par obéir, comprenant que la parole paternelle est assurément gage d'un bonheur ineffable, garanti et éternel pour tous les membres de la famille.

Et d'habitude encore, avec ce genre de films, on se réjouit des danses, de la musique et des chorégraphies, embrassant l'opportunité de découvrir un univers étrange, hautement coloré et épicé. (il existe aussi, l'Inde produisant quelque chose comme 700 films chaque année, des films de gangsters et de méchants, avec cascades et explosions de voiture tous azimuts, ... et tous les genres sont certainement représentés).

Mais là, avec Baahubali, et d'après le succès mondial rencontré et une bonne petite brassée de prix internationaux récoltés, là on tape plutôt dans le blockbuster (même si le film a coûté dans les 28 millions de dollars seulement....), avec effets spéciaux comme on l'a dit aux débuts, batailles dantesques et même de l'UHD 4K.

Donc voilà pour ces quelques excellentes premières impressions, et comme je m'en voudrai amèrement (puisse Shiva et Shakti me pardonner et m'aider) de vous faire patienter plus avant, vous allez donc trouver ci-bas le film complet en mode 4K UHD. C'est du Tamil, et il n'y a aucun sous-titres, mais cela n'est pas vraiment gênant pour qui veut entrer dans la flamboyance dantesque de cette fresque épique.

Namaste et bonne séance à tous !!!

ThierryBerton1
9
Écrit par

il y a 5 ans

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
Xidius
8

Baahubali, c'est de la balle !

Malgré sa misogynie latente, sa facture technique parfois totalement à l’ouest, le « charisme » bien particulier du héros, son final abrupte pour annoncer la deuxième partie ou encore certaines...

Lire la critique

il y a 6 ans

15 j'aime

1

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
Bastion
2

Baahubali dans son berceau... (voyage au bout du nanar 26)

Bon... j'avoue, j'ai décidé d'écrire cette critique, uniquement à cause de la chanson paillarde ! Certes, Baahubali dans son berceau, ne bandait pas comme un taureau, vu qu'il risquait la noyade...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

6

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
vvivien
3

Indigestion

L’apogée du Bollywood, 40 millions de dollars de budget pour 170 millions de bénéfice. C'est très, très mauvais, c'est même insupportable. Les chorégraphies sont pas mal sans être révolutionnaires...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

3

Advantageous
ThierryBerton1
7
Advantageous

Blancheur & Transparence

Blanc, transparent, lumineux, intelligent, sensible et inspiré, c'est l'histoire de l'âme et du corps, explorant une thématique en mode "Ghost in the Shell", dont les principaux effets spéciaux sont...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

Nocturnal Animals
ThierryBerton1
10

Nocturnal Animals - Les Grandes Oeuvres sont Poreuses

Les grandes oeuvres sont poreuses. Elles offrent au spectateur, ou lecteur, ou auditeur, et que sais-je encore, la possibilité et l'opportunité plus ou moins grande ouverte d'observer le miroitement...

Lire la critique

il y a 5 ans

Iron Sky
ThierryBerton1
8
Iron Sky

Iron Sky - Yes We Can !!!

7,5 millions d'euros, seulement, pour un film dont la qualité générale (effets spéciaux +++, décors, montage, mouvements de la caméra, dynamique générale....) fait largement jeu égal avec nombre de...

Lire la critique

il y a 5 ans