👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Malgré sa misogynie latente, sa facture technique parfois totalement à l’ouest, le « charisme » bien particulier du héros, son final abrupte pour annoncer la deuxième partie ou encore certaines scènes larmoyantes qui en font des caisses, il faut bien avouer qu’on est ressortis de là totalement conquis.
Car ce qui prime avant toute chose, et pour revenir avec ce qu’on disait sur le cinéma Indien en début de critique, c’est l’enthousiasme affolant et la générosité dont le film fait preuve !
Le rythme est démoniaque, certaines répliques sont hilarantes, c’est dépaysant, beau, joyeux et surtout, SUR-TOUT, bordel ce que c’est fun !
C’est ce qui ressort de l’innocence et de l’énergie véhiculés par un tel film : malgré toutes ses tares, les 2h30 passent à toute vitesse et l’on s’éclate comme des petits fous devant un film qui regorge d’idées et qui met un tel point d’honneur à divertir que l’on excuse même ses plans numériques les plus approximatifs dans le cœur de l’action. Car finalement, les Indiens semblent se foutre un peu de la perfection absolue du flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Alors on aura beau être pointilleux sur deux trois points culturels et de fabrication, Baahubali – The Beginning ne rougit aucunement au petit jeu du divertissement deluxe, grâce à une science du plaisir rafraîchissante de candeur et de folie. Il va même jouer sur le terrain de grands succès américains comme Avengers 2, Furious 7 ou Jurassic World, pour les battre à plate couture ! Une récréation dont on sort en ayant hâte de voir la seconde partie en espérant que ça sera aussi curieux et jouissif.

Et qu’on se le dise : attention Hollywood, les Indiens n’ont pas dit leur dernier mot, et ils font bien !

Xidius
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2015

il y a 7 ans

15 j'aime

1 commentaire

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
Xidius
8

Baahubali, c'est de la balle !

Malgré sa misogynie latente, sa facture technique parfois totalement à l’ouest, le « charisme » bien particulier du héros, son final abrupte pour annoncer la deuxième partie ou encore certaines...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

1

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
Bastion
2

Baahubali dans son berceau... (voyage au bout du nanar 26)

Bon... j'avoue, j'ai décidé d'écrire cette critique, uniquement à cause de la chanson paillarde ! Certes, Baahubali dans son berceau, ne bandait pas comme un taureau, vu qu'il risquait la noyade...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

6

La Légende de Baahubali - 1ère Partie
vvivien
3

Indigestion

L’apogée du Bollywood, 40 millions de dollars de budget pour 170 millions de bénéfice. C'est très, très mauvais, c'est même insupportable. Les chorégraphies sont pas mal sans être révolutionnaires...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

3

Cloud Atlas
Xidius
9
Cloud Atlas

"All boundaries are conventions waiting to be transcended"

Œuvre tentaculaire qui jouit du foisonnement de chacune de ses branches pour toucher au sublime lors de leurs rencontres, Cloud Atlas est un morceau de cinéma fascinant de folie et de bravoure,...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

5

Star Wars - Épisode III : La Revanche des Sith
Xidius
4

Critique de Star Wars - Épisode III : La Revanche des Sith par Xidius

J'avais un bon souvenir de l'Épisode III et me rappelait que ça remontait le niveau de la prélogie. En le revoyant, je me suis pris une douche froide. Alors forcément, d'un seul coup la photo a...

Lire la critique

il y a 11 ans

41 j'aime

6

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Xidius
3

La chute de l'Empire

C'est formidable ce qu'a accompli Disney ici. Les mecs passent un fric colossal en com et en prod pour confirmer que tout le monde bosse main dans la main, vise le même objectif et que les conflits...

Lire la critique

il y a 2 ans

37 j'aime

2