👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Beaucoup de qualités mais beaucoup trop de défauts

J’aime beaucoup les œuvres de Guillermo del Toro, je l’avais découvert à travers ce magnifique film qu’est « Le Labyrinthe de Pan ». Si « La légende de Manolo » n’a rien à voir sur le fond comme dans la forme, il en reste un très bon film d’animation. Cependant, il souffre de la comparaison avec le film « Coco » des studios Pixar, qui paraitra trois ans plus tard, et même si les similitudes entre les deux nous feront nous poser des questions sur un éventuel plagia, on ne pourra que reconnaitre les grandes qualités de l’œuvre Pixarienne et les faiblesses de celle de del Toro. « La légende de Manolo » célèbre le jour des Morts, au Mexique. Pour continuer dans les similitudes, on retrouve la même identité visuelle dans les deux cas, mais aussi des similitudes dans le scénario : un jeune héros qui souhaite devenir musicien contre l’avis de sa famille ira faire un tour dans le monde des morts, ou il rencontrera ses défunts ancêtres. Toutefois, on notera quelques différences bienvenues, le héros à un ami-rival, et les deux se battent le cœur d’une jeune fille (c’est donc une histoire d’amour). Manolo s’illustre dans l’art de la corrida (qui est un sujet extrêmement audacieux, au passage). Je ne suis pas du genre à crier au plagia, en règle général, mais je dois dire qu’une scène et une phrase m’ont fait bondir de mon canapé. En effet, à la fin du film, lors de la scène finale, Manolo se prend une énorme cloche sur la tête (cela ne vous rappelle rien ?), mais surtout, il envoie cette phrase à sa bien-aimée : « Ne m’oublie pas ». Tout ceux qui ont vu le film "Coco", doivent comprendre que cette formule est lourde de sens et tend clairement à justifier que Pixar, malgré le grand amour que je porte à ce studio, s’est sans aucun doute inspiré de « La Légende de Manolo », ni plus ni moins.

Guillermo del Toro était le premier sur le coup, mais son film manque d’émotions. Les chansons sont ringardes au plus haut point (on s’en serait bien passé). L’animation est sublime, mais l’identité visuelle des personnages, de style marionnette, n’était pas vraiment nécessaire. L’ambiance et les couleurs sont les points forts du film, malheureusement c’est aussi ce que j’aimais dans le film « Coco » (que j’ai vu avant, voilà pourquoi j’y reviens toujours), et du coup je suis un peu déçu de découvrir cette tromperie, pour ainsi dire. Le scénario est bien pensé, un peu long à démarrer et à finir. Le final part complètement en vrille, comme si tous les personnages ne répondaient plus à aucune règle du script et de la logique. Manolo et sa bien-aimée engagent un combat avec le grand méchant, et le terrassent en dansant !!!??? (C’est une blague ?). Bon, je vous le dis, cette scène à elle seule a fait perdre trois étoiles à ma note finale. C’est un passage complètement incohérent qui manque profondément d’originalité et de sens.

Malgré tous ses défauts, l’œuvre saura nous emporter dans l’imaginaire. Mais encore une fois, le film ne tient pas la comparaison avec la version de Pixar. Si la démarche de Pixar est discutable, et je la condamne, en tant que spectateur je préfère la justesse et la perfection de « Coco ».

il y a 2 ans

La Légende de Manolo
Gand-Alf
7

Maria à tout prix.

Produit par le cinéaste Guillermo Del Toro, qui avait déjà laissé sa patte sur le fantastique Rise of the Guardians, La légende de Manolo est le premier long-métrage de Jorge Gutierrez, créateur de...

Lire la critique

il y a 6 ans

22 j'aime

La Légende de Manolo
cloneweb
7

Critique de La Légende de Manolo par cloneweb

Le Jour des Morts, dans la culture mexicaine, est très différent de la culture européenne : ce sont deux ou trois jours de fêtes et de réjouissances, très colorées, et très éloignée de ce qui se...

Lire la critique

il y a 7 ans

14 j'aime

La Légende de Manolo
Alexandre_Bainé
7

L'amour est dans la stache-mou

S'étant fait chiper le Golden Globes 2015 par Dragons 2, La Légende de Manolo, plus connu sous son titre original The Book of Life, s'avère être finalement le plus original, mignon et audacieux film...

Lire la critique

il y a 6 ans

14 j'aime

11

Huit et demi
Casse-Bonbon
2
Huit et demi

Rien compris (mais peut-être qu'il n'y a rien à comprendre au final)

Je n’avais jamais vu de film de Federico Fellini (je ne crois pas que je retenterais l’expérience), mais je sais que ce « Huit et demi » est considéré comme l’un des meilleurs films de tous les...

Lire la critique

il y a 12 mois

6 j'aime

Le Mystère des pingouins
Casse-Bonbon
5

Un immense gâchis

Le mystère des pingouins est un anime japonais fantastique des plus étranges. Un enfant particulièrement intelligent enquête sur des événements surnaturels qui interviennent dans sa ville, en effet...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

West Side Story
Casse-Bonbon
10

La sublime déclaration d'amour de Spielberg

Tout comme le film de 1961, j’ai adoré. Rien d’étonnant à cela puisque le remake de Spielberg respecte la matière première avec une précision presque aberrante. Tout y est pareil, de la réplique au...

Lire la critique

il y a 5 mois

3 j'aime