On dirait qu'Alejandro ne peut pas se passer de Zorro. Une suite moins réussie mais assez bonne.

Avis sur La Légende de Zorro

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Après un premier opus que je trouvais très réussi, il a fallu que je regarde ce deuxième opus. J'ai gardé moins de souvenirs de cette suite en le regardant quand j'étais enfant, mais il a bien fallu que je le revois avec mon esprit critique qui s'est développé avec le temps. En revoyant ce long-métrage, je me suis rendu compte que cette suite n'était pas mauvaise mais qu'elle était bien en-dessous du précédent. Après, il y a quand même pas mal de choses à retenir de cette suite.

Positif

Personnages: Alejandro (Antonio Banderas) est un aristocrate et justicier qui se bat pour la liberté du peuple. C'est un homme qui adore être Zorro et qui a du mal à tourner la page en n'incarnant plus le justicier. On peut comprendre qu'il ait du mal à lâcher le masque après tout ce temps, surtout qu'il semble y avoir pris goût avec le temps. C'est devenu un besoin pour lui d'être Zorro, comme une drogue à laquelle il a du mal à renoncer, surtout quand la Californie n'a plus besoin de lui.
Elena (Catherine Zeta-Jones) est une femme qui a espéré qu'Alejandro s'occupe d'elle et de son fils plutôt que de faire le justicier. On peut la comprendre quand on se met à sa place, quelle femme n'aimerait pas avoir toute l'attention de son mari ? Surtout quand il a promis de prendre soin de sa famille. En tout cas, c'est une femme très intéressante à suivre et toujours aussi forte, il vaut mieux éviter de l'énerver.
Joaquin est un jeune garçon qui adore Zorro et s'inspire de lui pour faire parler son cœur en priorité. C'est un garçon assez attachant dans son envie d'être comme Zorro, et il ferait un bon protecteur du peuple si il en avait l'occasion.
Le Padre Felipe est un ami fidèle d'Alejandro qui est toujours là pour l'aider lorsqu'il a besoin d'aide, que ce soit en tant que Zorro ou en tant qu'Alejandro. En tout cas, c'est un moine appréciable qui sait aider ses amis quand c'est nécessaire. Cependant, ça reste un fils qui aimerait que son père s'occupe plus de lui et on peut le comprendre.

Méchants: Le comte Armand est un comte qui pense plus à ses affaires et qui est déterminé à ce que ses affaires soient fructueuses. C'est un méchant qui fonctionne assez bien pour ce long-métrage, même si il ne bat pas Don Rafael. En tout cas, c'est un méchant qui fait le café.
McGuivens est un bandit qui lutte contre la liberté et qui est plus ici en tant que méchant secondaire. Il n'a rien de très marquant, c'est juste quelqu'un qui préfère faire respecter sa loi plutôt que d'obéir au gouvernement et on peut comprendre son envie de rester libre. Après c'est un méchant secondaire qui fonctionne bien pour ce long-métrage. D'ailleurs, son coté croyant de l'enfer le rend un peu plus délirant comme méchant.

Histoire: Elena ne supporte plus qu'Alejandro se batte pour le peuple plutôt que de prendre soin de sa famille comme il l'a promis. Quelques temps plus tard, le couple s'est séparé, Elena tente de refaire sa vie avec un nouveau marquis pendant qu'Alejandro continue à se battre en tant que Zorro. Une nouvelle menace menace la Californie et seul Zorro est capable de l'arrêter, y arrivera t-il ? C'est une histoire intéressante à suivre pour savoir si il va réussir et comment il va s'y prendre.

Jeu d'acteur: Il est assez bon de la part des acteurs. En effet, tous les acteurs sont investis dans leurs rôles, surtout Antonio qui aime toujours jouer Alejandro et Catherine Zeta-Jones qui est toujours aussi bonne dans son rôle. Quant aux nouveaux acteurs, ils s'en sortent assez bien aussi, même Adrian Alonso s'en sort assez bien dans son rôle.

Musiques: Elles sont toujours aussi bonne que dans le premier opus. Non seulement, on a l'occasion de réentendre certaines musiques du premier opus, mais on a aussi l'occasion d'entendre certaines musiques qui passent plutôt bien à l'image. Bref, les musiques sont bonnes dans l'ensemble et ça fait plaisir.

Introduction: Le long-métrage démarre par le vote de la Californie en tant que futur État mais sans que tout se passe comme prévu. C'est une introduction intéressante qui nous permet de voir Zorro en action et de comprendre qu'il est le défendeur de cette ville.

Paysages: Les quelques paysages qu'on peut apercevoir dans ce long-métrage sont assez beaux. J'aime beaucoup le domaine d'Alejandro qui est magnifique à regarder, mais tous les paysages montrés, même si il y en a peu, sont beaux à regarder.

Combats: Les combats qui nous sont montrés dans ce long-métrage sont assez réussis. Ce sont de bons combats à voir en terme de chorégraphie, en terme de mise en scène et en terme de narration (même si c'est moins puissant que le premier).

Mise en scène: En terme de mise en scène, Martin Campbell s'en sort toujours. Elle arrive à nous expliquer ce qui se passe sans qu'on ait besoin de dialogue. Sinon, elle arrive aussi à renforcer certaines situations tout en étant efficace.

Suite: L'avantage de ce long-métrage est qu'on a pas besoin de voir Le Masque de Zorro afin de comprendre celui-ci. On peut réussir à suivre ce long-métrage sans problème et sans avoir besoin de savoir ce qui s'est passé avant.

Relation: La relation entre Elena et Alejandro est bien travaillé dans cet opus, ça se voit surtout dans le fait qu'elle soit bien remise en question. En tout cas, on sent que la relation est bien travaillé dans ce long-métrage.

Décors: Ils sont toujours aussi réussis, chaque décor de ce long-métrage est travaillé et ils sont assez jolis à regarder. Je n'ai pas de préférence, chaque décor est assez bien travaillé et agréable à regarder, rien de plus.

Costumes: Tout comme dans le premier opus, les costumes sont bien travaillés. Zorro est toujours aussi beau avec son costume et les différentes costumes des autres personnages sont bien réussis.

Action: Les moments d'action ne sont pas mal du tout. Même si je préfère ceux du dernier volet, il faut admettre que Martin Campbell a su faire des scènes d'action assez réussie pour ce long-métrage.

Fin: C'est une belle fin pour Alejandro et sa famille après tout ce qu'ils sont traversé. On peut dire qu'ils ont mérité cette fin heureuse après tout ça, tout en ayant évolué après tout ce qui s'est passé.

Négatif

Doublage: Qu'est ce que c'est que cette voix du professeur avant qu'il n'attaque Joaquin ? On entend bien qu'il y a eu un changement de voix pour le mot « Non ». Après, je vous dis ça en ayant vérifié plusieurs fois et on sent que ce doublage ne colle pas au personnage. Franchement, vous auriez pu essayer d'éviter ce genre d'erreur, non ? Il y avait juste à supprimer le son pour que ça passe mieux qu'une espèce de voix de femme.

Schéma: Je trouve que le schéma se répète un peu sur celui du premier opus. On a encore l'enfant admirant le héros, le soldat obéissant au méchant principal sans se poser de question (comme le capitaine Love avec Don Rafael) et le méchant qui vole Elena à Zorro. On aurait pu avoir un schéma un petit peu plus différent, même si ce n'est pas un drame.

Gravité: Alors, je veux bien croire qu'un chapeau puisse voler, mais j'ai beaucoup de mal à croire qu'il puisse faire toute cette distance, même pour le chapeau de Zorro. Zorro est censé être un peu réaliste mais cette scènes gâche un peu le réalisme. En vrai, si il avait lancé son chapeau comme ça, ça aurait fait comme celui de Po dans Kung Fu Panda 2.

Jeu d'acteur secondaire: Je trouve que certains rôles ont eu du mal à jouer, comme la femme de Guillermo. C'est un détail mais je ne l'ai pas trouvé assez convaincante personnellement, tout comme Rufus Sewell en psychopathe. Après, ce n'est pas un drame étant donné qu'il s'agit de petits rôles.

Surcutté: Je trouve que certains moments sont un peu trop surcuttés, ce qui rend l'action un peu moins réussi. Il y avait aussi pas mal de cuts dans le premier opus, mais il y en a plus ici et ça rend le long-métrage un peu plus difficile à suivre dans son action.

Longueurs: Il y a certaines blagues qui durent un petit peu trop longtemps. Après, ce ne sont pas de grosses longueurs mais ce sont des petites longueurs qui se ressentent un peu. Ce n'est pas un drame mais ça se ressent un peu quand même.

Générique: En terme d'effets spéciaux, le générique du début est moins bien fait que celui du premier opus. Ce n'est pas dramatique mais ça aurait été sympa d'avoir un générique avec des effets spéciaux un peu mieux faits.

Humour: Je trouve que l'humour est un peu trop cartoonesque à certains moments, comme McGuivens qui ressort des cactus en ayant des épines partout. Bref, l'humour ne m'a pas trop fait rire ici et c'est bien dommage.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Agents: Si je comprends bien, les agents se sont servis d'Elena afin de piéger Armand. Je dois admettre que je ne m'y attendais pas trop, même si l'un des deux est un bel égoïste. En tout cas, les agents ne font que leur travail.

Détresse: Ah oui quand même, enlevez Zorro et Elena à Alejandro et il finira par se soûler pratiquement tous les soirs. Franchement, je ne pensais pas qu'il serait malheureux à ce point avec l'absence d'Elena.

Explosion: Qu'est ce que c'était que cette explosion qu'Alejandro a vu ? J'avoue que je suis assez curieux de savoir de quoi il s'agit. En tout cas, ça rajoute de la curiosité pour suivre cette histoire.

Chevaucher: D'accord, Joaquin a réussi à chevaucher Tornado sans problème ? Il est vraiment fort ce petit dis donc.

Au final, c'est une suite assez divertissante mais c'est un film qui nous marquera moins que le premier opus. En même temps, le premier opus se concentrait sur le passage de flambeau alors qu'ici, on a une aventure normale avec des personnages se remettant en question. Après, la mise en scène est bonne, les personnages sont intéressants, le jeu d'acteur est bon, les décors sont superbes et les musiques sont toujours aussi bonnes. Malheureusement, l'humour est un peu trop cartoonesque, l'action est un peu trop surcutté et on sent quelques longueurs dans certaines scènes en plus d'un jeu d'acteur secondaire pas parfait pour tout le monde. Bref, si vous vouliez un long-métrage à la hauteur de son prédécesseur, c'est raté, mais ça reste quand même une aventure assez divertissante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 228 fois
3 apprécient

FloYuki a ajouté ce film à 2 listes La Légende de Zorro

  • Films
    Cover Ma vidéothèque

    Ma vidéothèque

    J'ai eu envie de vous partager ma vidéothèque, mais pour la passion du cinéma et non pour me vanter, j'espère que cela vous...

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films d'aventure

    Les meilleurs films d'aventure

    Avec : Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi, Indiana Jones et la Dernière Croisade, Princesse Mononoké, Hook ou la Revanche du capitaine Crochet,

Autres actions de FloYuki La Légende de Zorro