Bande-annonce
Affiche La Ligne verte

La Ligne verte

(1999)

The Green Mile

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 244
  2. 269
  3. 488
  4. 937
  5. 2028
  6. 4991
  7. 15352
  8. 26423
  9. 19066
  10. 10073
  • 80K
  • 5.7K
  • 10K

En 1935, Paul Edgecomb, surveillant-chef dans un pénitencier de Louisiane, est chargé des condamnés qui attendent dans le couloir de la mort, appelé aussi "la ligne verte". Un jour, un nouveau prisonnier arrive, John Coffey, un colosse dont la gentillesse contraste avec les faits qui lui sont...

Casting : acteurs principauxLa Ligne verte
Casting complet du film La Ligne verte
Match des critiques
les meilleurs avis
La Ligne verte
VS
La dramatique histoire de John Caffey

Cette approche de l'univers carcéral dans une Amérique des années 30 est fort bien rendue avec cette odeur d'Amérique profonde, son aspect de bâtiment vétuste et ses règles d'une autre époque, on y sent aussi une ambiance insidieuse et malsaine telle que l'affectionne Stephen King. Le film joue sur l'émotion et utilise le fantastique dans une dimension spirituelle. Malgré les 3h, c'est prenant, poétique même, parfois involontairement drôle, et l'interprétation est magistrale : jamais on...

20 7
Duncan m'a tuer !

Déjà, j'ai adoré le précédent film de Frank Darabont, Les Évadés, et je pense que Frank Darabont est loin d'être mauvais dans la mise en scène. Maintenant pourquoi mettre 1/10 à La Ligne verte ? Pour moi, La Ligne verte, c'est un peu comme une magnifique chemise en soie blanche finement brodée sur laquelle on aurait fait une grosse tache de ketchup. C'est un peu comme si une magnifique créature vous promettrait le septième ciel avant de se transformer subitement en boudin. La Ligne verte... Lire l'avis à propos de La Ligne verte

11 22
Critiques : avis d'internautes (320)
La Ligne verte
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Il etait une fable ...

Tout comme sa précédente réalisation, il m’est difficile de porter un jugement tout à fait objectif sur ce film de Darabont tant je l’ai visionné un nombre incalculable de fois depuis 15 ans. Ce film à la réalisation classique, là encore adapté d’une nouvelle de Stephen King, est une nouvelle fable où l’on retrouve là encore les mêmes ingrédients que pour « Les Evadés » (mécanique un peu... Lire la critique de La Ligne verte

52 6
Avatar Nico Thine
9
Nico Thine ·
Heureux les coeurs purs...

En 1935, Paul Edgecombe (Tom Hanks, absolument magistral) est gardien dans un pénitencier de Louisiane. Un jour, un colosse noir, John Coffey (Michael Clarke Duncan, parfait), accusé d’avoir violé et tué deux fillettes, se fait enfermer dans son bloc. Mais ce prisonnier n’est pas comme les autres. Sa bonté est telle qu’Edgecombe refuse de le croire coupable, et en plus de cela, il a un... Lire la critique de La Ligne verte

33 8
Avatar Tonto
10
Tonto ·
Critique de La Ligne verte par Vincent Bruneau

Ce film réalisé en 2000 par Frank Darabont, le réalisateur des Evadés (avec Morgan Freeman et Tim Robbins) est l’adaptation d’un roman du mondialement connu Stephen King. Ce film met en lumière Michael Clarke Duncan, un géant de 2,10m pour 165kg qui recevra notamment une nomination aux Oscars, puis une autre aux Golden Globes, pour meilleur second rôle, suite à sa prestation. Il nous a... Lire l'avis à propos de La Ligne verte

32
Avatar Vincent Bruneau
10
Vincent Bruneau ·
The Green Mile

Un film est fait pour faire ressentir des émotions, pour vivre un instant différent des autres, nous faire transporter dans une fiction pendant une durée de 1h15 à 5-6 heures pour les films les plus longs. Voilà une définition du cinéma approprié, à mon goût simple et basique. Après cette petite introduction, je vais donc parler de The Green Mile qui est un très beau film mais pas non plus un... Lire l'avis à propos de La Ligne verte

6
Avatar Paltiko
8
Paltiko ·
Découverte
Je m'appelle John Caffey.

"Chérie tu n'as pas pensé à racheter des mouchoirs et des chamallows?" "Nan pourquoi mon amour?" "Il y a une rediff de la ligne verte qui commence..." Et voilà c'est parti pour 188 min d'émotion. Ici commence et finie l'histoire de John Caffey ("comme le café mais ça ne s'écrit pas pareil"), une montagne de muscle, et de son maton Paul Edgecombe. Incarcérée dans le bloc E au... Lire la critique de La Ligne verte

27 5
Avatar Pierre Chretiennot
10
Pierre Chretiennot ·
Toutes les critiques du film La Ligne verte (320)
Bande-annonce La Ligne verte