Simpliste mais touchant

Avis sur La Mule

Avatar juinin
Critique publiée par le

Quand on imagine notre très cher Clint, on voit sa gueule de dur à cuir très charismatique qui ne lâche jamais rien et qui réussi à tout.
Eh bien moi, une des choses que j'ai apprécié dans ce film c'est sa vulnérabilité. J'ai aimé et trouvé nouveau le fait de suivre exclusivement un vieux personnage et de suivre dans le même temps ses pensées, sa vision.
Un vétéran de la guerre du Vietnam. Voilà ce qu'étais Earl Stone le personnage joué par Clint' quand il était jeune. Et pourtant, avec l'âge, le temps qui passe, peu importe ce qu'on a fait dans le passé, on devient vulnérable physiquement et mentalement. Ici on sent que notre vieux a du mal à comprendre ce qui l'entoure. En pleins centre d'un cartel mexicain, le vieux briscard prend sa pause sur la route comme bon lui semble, quitte à livrer la marchandise en retard (même menacé de mort !)... Tout ça pour gagner de l'argent et retrouver sa famille perdu de vue depuis 12 ans et pour qu'on lui dise par la suite que même sans argent ils auraient fini par l'accueillir. Dépassé par les événements je vous dis ! Comme le démontre facilement son retard dans le numérique, ne sachant pas envoyer un texto...
C'est tout cet aspect là qui m'a touché dans ce film, et malgré tout ça, j'ai quand même trouvé qu'être vieux c'était cool ! Mon père m'a dit une fois : "Avant quand tu voyais les vieux, c'était des gens respectés, ils connaissaient mieux le monde que n'importe qui. Maintenant les jeunes ne les respectent plus et les prennent pour des arriérés" (pas mot pour mot mais ça ressemblait à ça). Eh bien moi je pense que les vieux auront toujours une forme de sagesse et d'intelligence que ne peuvent pas avoir les plus jeunes. C'est ce qu'on ressent aussi dans le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 15 fois
1 apprécie

Autres actions de juinin La Mule