Bande-annonce
Affiche La Pianiste

La Pianiste

(2001)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 64
  2. 91
  3. 159
  4. 309
  5. 542
  6. 1222
  7. 2062
  8. 1668
  9. 687
  10. 267
  • 7.1K
  • 349
  • 4.1K

Erika Kohut, la quarantaine, est un honorable professeur de piano au Conservatoire de Vienne. Menant une vie de célibataire endurcie chez sa vieille mère possessive, cette musicienne laisse libre cours à sa sexualité débridée en épiant les autres. Fréquentant secrètement les peep-shows et les...

Casting : acteurs principauxLa Pianiste

Casting complet du film La Pianiste
Match des critiques
les meilleurs avis
La Pianiste
VS
Critique de La Pianiste par Anonymus

Je trouve injuste de réduire La Pianiste à la simple mise en scène de maladies mentales et de perversions inavouables. La réalité décrite par M. Haneke me semble plus complexe et plus générale ; il me semble s'agir de la profonde incompatibilité entre désirs et réalité, entre idées et actes, entre fantasmes et mise en œuvre. Erika, professeur de piano au conservatoire de Vienne, esprit brillant parmi les brillants, sensible à la profonde beauté de la musique allemande,...

105 4
Avatar HugoShapiro
1
HugoShapiro
C'est pas dérangeant, c'est con

Isabelle Huppert dans le role d'Isabelle Huppert: je reste froide et glaciale, parce que si je souris, je vais péter mon lifting à 20 000 euros. Huppert se touche, oui mais Huppert ne peut pas se contenter de se masturber comme les autres, elle se masturbe en faisant mal, en se chatiant, car OUI mon bon monsieur, il faut au moins ca pour reveiller de la foufoune de quinquagénaire. Elle est même face à une mère possessive, bref Haneke a lu Freud, il est content, et lui aussi se masturbe ! Il se... Lire la critique de La Pianiste

36 6
Critiques : avis d'internautes (68)
La Pianiste
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une perverse mélodie

Erika, femme proche de la quarantaine, est l’archétype de la vieille fille bourgeoise qui s’effondre jours après jours. Professeur de piano, endimanchée de manière sobrement terne avec un long imperméable blanc et une coiffure tirée à quatre épingles, elle habite dans l’appartement familial avec une mère castratrice. Rustre et monotone, sa vie l’est. La nuit, tel un vampire en quête de proie,... Lire l'avis à propos de La Pianiste

49 3
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·
" Je tuerai la pianiste afin que l'on sache que quelque chose existe "

On hésite toujours après avoir vu un Haneke sur la perversité de ce dernier, cette manière neutre, froide et totale de nous entraîner au bord du précipice, de créer des réactions limites, de figer ses plans comme il fige nos sens. En s'associant ici à Isabelle Huppert, actrice glaçante à la filmographie bluffante, il augmente cette impression de froideur et de crispation mais c'est pour mieux... Lire la critique de La Pianiste

27 14
Avatar eloch
8
eloch ·
Critique de La Pianiste par Gérard_Rocher

Erika, la quarantaine est professeur de piano au conservatoire de Vienne. Sa vie de femme se limite à son métier et aux quatre murs de l'appartement qu'elle partage avec sa mère. En manque d'amour, Erika en est réduite à fréquenter les peep-shows, afin de s'adonner à l'une de ses passions, le voyeurisme. Surveillée et espionnée par une mère abusive et omniprésente, Erika s'adonne également à... Lire la critique de La Pianiste

33 13
Avatar Gérard_Rocher
9
Gérard_Rocher ·
Du bon et du mauvais

Un roman en images plus qu'un film, un des points qui me dérange particulièrement est peut-être cette narration. Le langage y est uniforme, marque d'un roman pas assez travaillé où la mère parle comme la fille qui parle comme son jeune prétendant qui parle comme sa tante qui parle comme les collègues de la pianiste...tout le monde parle la même langue au point qu'on s'étonne d'entendre un "Ta... Lire l'avis à propos de La Pianiste

4 5
Avatar Monsieur  Loutre
5
Monsieur Loutre ·
Découverte
Attache-moi

La pianiste est un film autoritaire, un film peu aimable, peu engageant, et qui ressemblerait à un crissement de craie qui s’éternise, à une écharde plantée violemment sous un ongle. C’est pourtant une grande œuvre sur la définition du désir (par rapport à l’autre) que Michael Haneke a réussi en adaptant brillamment le roman d’Elfriede Jelinek ; désir entre mère et fille, professeur et élève,... Lire la critique de La Pianiste

15 7
Avatar mymp
10
mymp ·
Toutes les critiques du film La Pianiste (68)
Bande-annonce
La Pianiste
Vous pourriez également aimer...