👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je sors de la séance donc cette critique sera un peu brouillonne, mais IL FAUT QUE CA SORTE !

J'avais vraiment envie d'aimer ce film, surtout parce que j'avais adoré le premier de la trilogie, et parce que le personnage de César me touche beaucoup, malheureusement ce film enchaine une cascade de stupidités qui lui sont fatales pour moi

Déjà le schéma de base est très simple : singes = gentils hommes = méchants
Bah oui c'est tellement plus simple comme ça on fait pas trop réfléchir le spectateur. Je peux comprendre que, face à l'extinction, certains hommes deviennent complètement fous et tyranniques, et qu'en quête d'une figure forte à suivre, beaucoup de gens suivent par désespoir un colonel psychopathe sans broncher, mais ça aurait été tellement plus profond et réalistes d'inclure des humains (et des humaines (totalement absente du film)) modérés qui comprennent qu'il y a de la bonté chez les singes aussi et que tout n'est pas tout blanc ou tout noir.
C'est pour moi le point central sur lequel le film perd le plus de crédit : Au lieu d'être une réflexion sur la nature d'une espèce supérieure, avec ses nuances, sa violence et sa raison d'être (comme arrivaient à le faire X-Men le commencement et Days of Future Past), on assiste à une vulgaire bataille stéréotypée entre Gandhi et un Colonel complétement taré qui est sensé représenté la race humaine, quel gâchis !

Plusieurs points du scénarios m'ont dérangés, les voici en vrac :
(Attention spoilers)
Le plan ultime du Colonel pour survivre à une attaque militaire imminente dans un future proche : Construire un mur en béton ... Ce qui justifie le fait de laisser en vie les singes capturés (parce que s'ils meurent il n'y a plus de film) ... C'est sûr que s'il y a bien quelque chose que craignent les tanks et les hélicoptères de combat, ce sont les murs en béton. Bullshit.

Ensuite, il n'y a aucune raison, ou alors ça m'a échappé, qui justifie que que le Colonel laisse César en vie une fois capturé. César est clairement un rebelle qui pourrait entrainer les autres singes dans sa rébellion, c'est d'ailleurs ce qu'il fait très rapidement ! Le garder en vie n'a aucun intérêt pour n'importe quel manager de centre pénitentiaire post-apocalyptique, surtout lorsqu'on est sensé être une brute sanguinaire qui tue son propre fils ! (Au passage la scène où le colonel raconte son histoire semble sortir de nulle part, c'est lourd, ne procure aucune émotion, on languit juste qu'il la ferme pour retourner voir nos singes adorés s'échapper). Bullshit.

La scène de l'avalanche est également trèèèèèès pratique pour le scénario : Ok les gars on s'est débarrassé des méchants humains au bout de 2h de film, mais il y en a encore une centaine de nouveaux qui chargent un mur tel des Uruk-ai assiégeant le Gouffre de Helm, on en fait quoi ?
Fout leur une avalanche sur la gueule ça réglera le problème. OK ! Bullshit

Autre chose qui m'a stressé, le fait que des singes parlent via le langage des signes à César (le spectateur a le sous-titre) et César leur répond de vive voix, dans le principe tout va bien. Hors dans certaines scènes César tourne le dos à ses copains qui parlent avec les mains... et César leur répond quand même ... (parce que lui aussi peut surement lire les sous-titre...).

Néanmoins on soulignera la prouesse digitale pour représenter des singes plus vrais que nature, certains plans sont vraiment magnifiques, l'éclairage est top, Andy Serkis est au sommet de son art, d'un point de vue technique c'est parfaitement maitrisé. Le reste est une autre histoire ...

Jules-W
4
Écrit par

il y a 5 ans

10 j'aime

7 commentaires

La Planète des singes - Suprématie
Nez-Cassé
9

We are the beginning ! And the end !

Wow. Et bien, je ne m'attendais pas à ça du tout à vrai dire. Tous les retours que j'avais eu du film étaient très bons, et à en voir les notes de mes éclaireurs, le film ne pouvait qu'être super. Je...

Lire la critique

il y a 5 ans

65 j'aime

10

La Planète des singes - Suprématie
Sergent_Pepper
5

The looooooong goodbye.

Dans la cohorte infinie des franchises, conclure une trilogie ou une saga est devenu un sous genre en soi : il s’agira d’être solennel, de poser les jalons d’un dénouement (qui, dans les prequel,...

Lire la critique

il y a 5 ans

63 j'aime

9

La Planète des singes - Suprématie
Rcan
9

La Planète des singes : L'apothéose

Ultime volet de cette superbe trilogie, "Suprématie" met à mal bons nombres de blockbusters. Les 2 précédents films étaient déjà de très belles réussites malgré des défauts évidents, mais ce dernier...

Lire la critique

il y a 5 ans

51 j'aime

6

Star Wars - Les Derniers Jedi
Jules-W
3

The last insult

Bon ... Ce film m'a écœuré, je suis triste pour Star Wars, triste pour les personnages avec lesquels j'ai grandi et triste pour les jeunes qui grandissent avec de nouveaux films complétement...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

1

Teen Titans: The Judas Contract
Jules-W
4

Pas terrible terrible

Franchement décevant, peut-être est ce parce que je suis beaucoup plus fan de la chauve-souris que des aventures de cette jeune équipe, mais j'ai trouvé le rythme assez plat et de nombreux détails...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

3