Se laisser bercer par ce destin incroyable

Avis sur La Promesse de l'aube

Avatar elrenardo1
Critique publiée par le

Malgré le surjeu permanent des deux acteurs principaux (quelle idée d'avoir laisser à Charlotte Gainsbourg la possibilité de jouer avec cet accent impossible), malgré la mise en scène à papa poussive, on se laisse quand même emporter (pas totalement évidemment) par cette promesse, surtout parce que le roman de Romain Gary était sacrément jouissif et que ce film réussit, malgré tout, à nous bercer du destin incroyable de son auteur...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 133 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de elrenardo1 La Promesse de l'aube