".... donc tu mélanges un peu de Lars von Trier, et du porno jap' d'hier"

Avis sur La Région sauvage

Avatar Chris-Hubert d'Estailleur
Critique publiée par le

La Région Sauvage était un des films que j'attendais avec le plus d'impatience depuis le visionnage de la bande-annonce. Je ne vous raconte pas ma joie quand au début de la séance offerte par Sens Critique (<3 ) apparaît le nom du film. Ce fut mon meilleur moment durant les 1h40 qui ont suivi.

Si l'ambiance du film n'est pas sans rappeler celle de Lars von Trier, notamment dans Nymphomaniac et Antéchrist, avec ce rapport entre sexualité débridée et Nature sublimée, le film offre un scénario digne d'un nanar japonais malsain des plus primaires. Non pas que je sois puritain ou autre -incluant tout de même Lars von Trier-, mais l'exploitation sexuelle d'une créature extraterrestre dont chaque tentacule semble ponctuée d'un gland, n'est pas vraiment mon truc. Cela devait traduire l'idée selon laquelle on aurait tous un jardin secret et que dans les sociétés très conservatrices il est difficile de se "libérer". Ou un truc comme ça.

En plus de ce ridicule scénaristique, le film semble vouloir aborder plein de thèmes : l'homosexualité - la violence envers les femmes - les difficultés familiales - la science-fiction douteuse - le proxénétisme martien - ... .J'extrapole, mais pas trop.

Durant le film je n'attendais qu'une chose : écouter les explications du réalisateur afin d'éclairer tout ça. Raté. Il m'a semblé qu'il parlait d'un autre film, un film qui paraissait bien meilleur, plus profond, plus travaillé, moins plongé dans le ridicule. Sans doute s'agissait t-il du script de base.

Ne vous faîtes pas avoir par la BA.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1331 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Chris-Hubert d'Estailleur La Région sauvage