👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La Soif du mal

Touch of Evil

1958

7.1K

5.3K

579

8

Film de Orson Welles · 1 h 52 min · 8 juin 1958 (France)

Genre : Film noir

Casting (acteurs principaux) :

Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles, Joseph Calleia, Akim Tamiroff, Joanna Moore, Ray Collins, Dennis Weaver

Groupe :

Touch of Evil

Pays d'origine :

États-Unis

Bande originale :

Touch of Evil
Casting complet et fiche technique

À Los Robles, ville-frontière entre les États-Unis et le Mexique, un notable meurt dans un attentat. L'enquête qui s'ensuit oppose deux policiers : Vargas, haut fonctionnaire de la police mexicaine, en voyage de noces avec sa jeune épouse américaine, Susan, et Hank Quinlan, peu amène vis-à-vis de ce fringant étranger.

Jurassix

Jurassix

Janet Leigh n'a pas un bon feeling avec les motels...

il y a 7 ans

16 j'aime

peterKmad

peterKmad

C'est horrible, je n'arrive pas à aimer ce film. Je ne peux pas décemment descendre plus bas que 7, mais je n'assume pas le 8. Quelque chose cloche.

il y a 10 ans

8 j'aime

7

Sawyer17

Sawyer17

Ces mouvements de caméra, ses jeux d'ombres, cette lumière, ces plongées et contre-plongées, ce cadrage,... La Soif Du Mal est une sacrée claque.

il y a 7 ans

5 j'aime

pphf
8
pphf

Critique positive la plus appréciée

« Je dois tourner un thriller chez Universal, avec Charlton Heston en Mexicain … » *

*Tim BURTON – « Ed Wood » (propos prêtés à Orson Welles, interprété par Vincent d’Onofrio, lors de sa rencontre avec Ed Wood dans un bar de Hollywood) Au reste les autres principaux rôles de «...

Lire la critique

il y a 8 ans

Matrick82
5
Matrick82

Critique négative la plus appréciée

La bibine du mal

Aïe, aïe, aïe. Masochisme quand tu nous tiens... Enfin, je commence. Après avoir bavé d'envie devant l'affiche de "La soif du mal" du grand Orson et pleuré pour les problèmes inhérents au désaccord...

Lire la critique

il y a 9 ans

reno
10
reno

Critique de par reno

Le plan-séquence chez Welles a une double fonction dans son déroulement d'abord et dans son interruption ensuite. Classiquement le plan-séquence traduit l'écoulement du temps sans solution de...

Lire la critique

il y a 10 ans

Kalian
10
Kalian

Critique de par Kalian

Avant de voir ce film, ma connaissance d'Orson Welles se résumait à une œuvre, Citizen Kane. Si elle est considérée par beaucoup comme l'une des meilleures pellicules de l'histoire du cinéma, les...

Lire la critique

il y a 12 ans

Ugly
8
Ugly

Le preux chevalier contre le colosse déchu

Exilé d'Hollywood depuis la Dame de Shanghaï en 1947, Orson Welles fit un retour triomphal et inattendu dans le cinéma américain avec la Soif du mal. On sait que c'est grâce à Charlton Heston qui...

Lire la critique

il y a 4 ans

Northevil
9
Northevil

Chef d'oeuvre incontestable de film noir

Démarrant sur un plan séquence explosif d'une splendeur sans précédent et se terminant sur la sublime silhouette de Marlène Dietrich se perdant dans la nuit, ce splendide film noir surprend et...

Lire la critique

il y a 10 ans