Bande-annonce
Affiche La Solitude des nombres premiers

La Solitude des nombres premiers

(2011)

La Solitudine Dei Numeri Primi

12345678910
Quand ?
6.6
  1. 8
  2. 19
  3. 30
  4. 60
  5. 156
  6. 289
  7. 344
  8. 242
  9. 86
  10. 28
  • 1.3K
  • 108
  • 1.4K

1984, 1991, 1998, 2007. Autant d'années qui séparent la vie de Mattia et d'Alice. Deux enfances difficiles, bouleversées par un terrible événement qui marquera à jamais leur existence. Entre leurs amis, leur famille et leur travail, Mattia et Alice sont malgré eux rattrapés par leur passé. La...

Casting : acteurs principauxLa Solitude des nombres premiers
Casting complet du film La Solitude des nombres premiers
Match des critiques
les meilleurs avis
La Solitude des nombres premiers
VS
L'effet papillon

Un cri s'élève au début du film, celui d'une enfant ... On sent l'angoisse d'un frère perdu au milieu d'un monde où on lui demande toujours de réagir en adulte alors qu'il en est incapable simplement parce-qu'il a 8 ans, qu'il est un génie et que sa sœur jumelle est handicapé et trop envahissante. De l'autre côté Alice subit la pression de son papa qui la pousse jusqu'à l'accident. Voilà deux traumatismes qui conditionnent des vies entières. Deux vies qui ne sont pas racontées...

8 2
Un film frustrant...

Ça commençait vraiment très très bien. Des sentiments, des bons acteurs, donc des sentiments qui se laissent voir, de l'empathie, de la finesse, une certaine adresse dans l'enchaînement des flash-back: cette histoire de deux égratignés de la vie sentait plutôt bon. Même, ça m'a touché. L'angoisse percutante des traumatismes de leur enfance, et leur incapacité à communiquer avec les autres, et encore moins entre eux deux. Et puis soudain, comme dit un copain, patacrac! Patacrac, le film... Lire la critique de La Solitude des nombres premiers

6
Critiques : avis d'internautes (40)
La Solitude des nombres premiers
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un nombre premier a aussi son jumeau.

Tiré du roman éponyme de Paolo Giordano, La Solitude des nombres premiers nous emmène dans les méandres de l'isolement de deux personnes uniques, qui bien qu'elles soient faites pour être ensemble, mettront vingt longues années à se rapprocher. Alice et Mattia, solitaires et inadaptés, tels des nombres premiers, sont tous deux hantés par des évènements tragiques survenus durant leur enfance. Ils... Lire l'avis à propos de La Solitude des nombres premiers

28 5
Avatar SlashersHouse
9
SlashersHouse ·
La Différence

D'après le roman éponyme de Paolo Giordano, jeune auteur de 26 ans, Saverio Costanzo a tiré une oeuvre dense et riche qui plonge au plus profond des traumatismes de l'enfance liés à la famille, à la pression terrible que consciemment ou pas elle exerce sur de jeunes êtres qui, et c'est le cas, vont en rester marqués à vie. Alice était une poupée blonde, adorable enfant aux yeux d'azur,... Lire l'avis à propos de La Solitude des nombres premiers

48 22
Avatar Aurea
8
Aurea ·
Critique de La Solitude des nombres premiers par Antoine_Bernier

"La Solitude des nombres premiers", adaptation du livre de Paolo Giordiano, par le réalisateur Saverio costanzo est un drame psychologique très émouvant qui accompagne le parcours de deux personnages très différents mais qui ont un point commun : la solitude. Ils se sentent tous les deux incompris par le monde qui les entourent. La principale richesse du scénario réside dans le choix d'acteurs... Lire la critique de La Solitude des nombres premiers

3 3
Avatar Antoine_Bernier
9
Antoine_Bernier ·
Découverte
Psychogénèse de deux fantômes

Ce film est parfait d'un point de vue formel : bien filmé, bien interprété, subtil dans sa narration étalée sur de multiples chapitres à travers les âges. Esthétiquement, c'est également un film très intéressant, notamment avec cette scène de fête aveuglante en effets de lumière sur fond de new beat typique des années 1990... Seulement voilà, le film m'a beaucoup ennuyé : il est centré sur la... Lire la critique de La Solitude des nombres premiers

10 6
Avatar gallu
5
gallu ·
Divisible par son semblable

Je n'ai pas lu le livre, ce qui certainement favorise mon bon avis sur ce film. D'abord, et surtout, j'ai aimé l'ambiance étrange, les tout premières images version Giallo forcément, j'aime. Et retrouver ce truc étrange dans l'ambiance fête, avec cette musique très forte (et très nase) et tous les petits bouleversements psychologiques qui se jouent en quelques secondes. Et un montage vraiment... Lire la critique de La Solitude des nombres premiers

7
Avatar Queenie
7
Queenie ·
Toutes les critiques du film La Solitude des nombres premiers (40)
Bande-annonce La Solitude des nombres premiers
Vous pourriez également aimer...