Le meilleur film nul

Avis sur La Vengeance

Avatar Petitapir
Critique publiée par le

Le cinema, et notamment le cinema français a pondu des nanars inoubliables, des oeuvres dont on n'aurais jamais imaginé l'existence tellement elles sont absurdes. Et bien le film dont nous allons parlé est l'un de ceux là. Il se nomme "La Vengeance", de Mohamed Mehadji.

Il convient, avant de parler du film, de parler de son auteur. Mohamed Mehadji, plus connu sous le nom de Morsay est un Dieu d'internet. J'entend par là qu'il est peut etre le "videaste" le plus involontairement drole d'internet, au coté de Thekairi78 ou encore Valentin Raffault, dans des registres tres differents. Tout chez Morsay est CULTE ! De ses clips de rap, à ses clash avec Vinceneil (une autre légende d'internet), en passant bien sûr par la video "Message à internet", d'une poésie et d'une finesse rarement égalée, pas même par Baudelaire.
Le film est donc à l'image de son créateur, fascinant tant il est absurde.

Le film donc, se veut autobiographique. Il nous propose de découvrir l'origin story de morsay, comment cette petite racaille du 92 est devenue la légende d'internet que l'on connait (même si il n'y a pas eu grand chose de marquant le concernant ces dernières années malheureusement, mis a part peut etre la série "bienvenue chez les belges"). Il sera bien sur accompagné de son fidèle frère Zehef, dont il aura bien besoin pour faire face a la cruauté de ce monde, dont notamment la justice française et les policiers racistes, représenté par l'antagoniste du film : Cédric. On y decouvre comment il a lancé sa célèbre boutique de t-shirt, comment les deux frères Mehadji ont lancé le collectif "Truand 2 la galère" ou bien le quotidien de Morsay dans la cité de Clignancourt (Cli-cli pour les intimes).

Alors que dire de ce chef d'oeuvre ? Le scénario qui de loin parait déja nanardesque à souhait, part très vite dans le n'importe quoi, enchainant scènes cultes par scènes cultes, avec une mention speciale pour la scene du procès ainsi que celle où les freres rappeurs font des checks a tout leur potes, pendant 10 min sans que cela n'apporte quoi que ce soit au scenario, ce qui relève du génie.

Le jeu d'acteur est absolument divin tant c'est suréaliste. J'adore tout particulièrement le jeu d'acteur de la juge, où l'absurde culmine dans un échange expliquant pourquoi Zehef se nomme ainsi (celles et ceux qui ont vu le film voient de quoi je parle).

Tout parait cheap, de la realisation aux décors, aux costumes, ce qui rend ce film génial. Le long métrage est également ponctué de morceaux de Morsay qui sont des carresses auditives, digne de Mozart et Bach (si si !).

Enfin bref ce film est surtout involontairement hillarant, ce qui en soit en fait une excellente adaptation de la vie de Morsay : complètement absurde et extrèmement drôle !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
1 apprécie

Autres actions de Petitapir La Vengeance