Mort saillante du cinéma*

Avis sur La Vengeance

Avatar ManouNyu
Critique publiée par le

La Vengeance est indéniablement une œuvre à part.
Quand on m’a proposé de voir en groupe ce bijou de l’absurde, je n’ai pas hésité une seule seconde, me disant qu’une telle chose ne m’arriverait sûrement pas deux fois dans ma vie. Et j’ai été servie. En effet, si la teneur des dialogues m’a -dès le début- époustouflée FDP DE THOMASETE VIENS BRAQUER DES MERGUEZ AVEC MOI ce sont surtout les arcs scénaristiques qui sont les plus impressionnants.

Ainsi, Morsay se fait à la fois héros du commun, tombeur de ces dames, homme inaccessible, businessman international BADBREAKER KESTUMPARLE VA TE FAIRE COUPER LES CHEVEUX PAR UN COIFFEUR DE RUE mais aussi rebelle idéaliste, prônant la liberté, l’égalité et la fraternité ; tout en précisant que quand les keufs arrivent ça sent la merde.

Après avoir donc été assurés de la qualité de l’odorat de notre ami Morsay, nous pouvons suivre ses tribulations au ED du coin, où, comme il n’a pas de sac, il s’empresse de mettre son pot de nutella avec ses pépitos sous sa veste –true story- avant de les déguster installé sur un poteau en béton avec ses copains (jusqu’à ce que la police arrive en fait, pour leur confisquer les Haribo volés).

Donc, vous l’avez compris, la vie de Morsay ce n’est pas facile. Il vient de sortir de prison parce qu’il ALFRED_TORDU TU VAS FINIR JUGÉ PAR DEFAUT FINIR AU DEPÔT avait pris six mois à cause -vous vous en doutez- de flics racistes (nazis, avec des tatouages de croix gammées, oui, rien que ça) et ripoux. Dès lors, Morsay aimerait bien trouver une douce et tendre femme pour s’amuser un peu. Mais cela s’avère difficile à partir du ZIZOU130 VA VOIR MOUSTACHU LA BUCHE moment où il déclare avec conviction « T’es une meuf tu parles pas avec moi, moi j’parle pas avec les meufs ».

Et puis j’ai eu une crampe. Au petit doigt de pied. Et j’avais vraiment mal, mais j’étais courageuse, j’ai continué à regarder et je ne l’ai pas MASHIRO IL M’A MIS UN PEU DE SHIT SUR MOI regretté. Parce que Cortex est arrivé. Cortex, l’homme providentiel, l’homme à connaître, vous l’aurez compris, pas n’importe qui donc dans le milieu. Après l’intrusion ensuite du plus grand monosourcil de l’humanité (ça a fait fuir Lucie L.), j’ai pensé que tout avait été fait dans ce film. Je n’ai jamais eu aussi tort.

Les nazis ont fait leur retour, affiche de Slayer en arrière-plan, pour leurs rituels sataniques. Morsay nous présente donc une menace suprême à laquelle il devra se confronter. Sachez-le, La Vengeance nous offre une réflexion non seulement sur la société mais également sur les tares qui ALEX LA BICHE SALE INSOLENT VOUS AVEZ UN REGARD BIEN ZEHEF la gangrènent.

C’est la hess en France.

Notons au passage un gros travail sur les costumes dentaires (merci à Miss Genki pour cette réflexion) et sur l’homme-à-l’unique-chicot. Mais aussi la teneur philosophique des POLAR PRENDS UN TARPÉ ET VISE EN DIRECTION DU PORTIER discussions de Morsay et ses cousins-amis-fréros. Comme n’importe quel homme il parle de sa sueur, de ses pieds qui sentent mauvais, et des meufs qu’il veut serrer. C’est du cinéma contemplatif, expérimental, et admettons-le, la direction des acteurs est absolument exceptionnelle. Un grand moment cinématographique.

En conclusion, comme Truman- l’aurait dit, cette soirée était Rxclellente !!!!

*Merci à TheBadBreaker (alias BB pour les plus intimes) pour ce titre merveilleux. Tu es le héros de ma vie.
D'ailleurs, il a fait une belle critique : http://www.senscritique.com/film/La_Vengeance/critique/36188668

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4422 fois
68 apprécient · 2 n'apprécient pas

ManouNyu a ajouté ce film à 4 listes La Vengeance

Autres actions de ManouNyu La Vengeance