La victime (1961)

Avis sur La Victime

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'un film en noir et blanc se déroulant en Angleterre à la fin des années 50 à une époque ou l'homosexualité était encore un délit. Le thème du film est très fort. Farr est un avocat promis à une brillante carrière de juge. Le film démarre de façon mystérieuse avec Barrett qui est pourchassé. Pourquoi, par qui ? On ne sait pas. Barrett a détourné de l'argent mais on ne comprend pas pourquoi. Tout le monde semble le fuir, personne ne veut l'aider ... C'est très bizarre. Par la suite tout s'éclaircit. Le scénario dévoile la triste condition des homosexuels de l'époque obligés de cacher leur identité sexuelle et à la merci des maîtres chanteurs. Ils n'osent pas se plaindre à la police car la loi les stigmatise. La tonalité du film est très réaliste, très sombre aussi. Il y a un certain suspense surtout dans la première partie du film. Dans la seconde partie la tension est forte. On découvre notamment les conséquences de l'affaire sur la carrière et sur la vie privée de l'avocat qui est marié. L'interprétation est un point fort du film avec Dirk Bogarde dans le rôle de Farr l'avocat qui s'oppose aux maîtres chanteurs. Peter Mac Enery interprète Barrett, l'homme traqué. Bref un excellent film qui est un témoignage très éclairant sur la condition des homosexuels de cette époque pas si éloignée de la notre ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 244 fois
4 apprécient

greenwich a ajouté ce film à 2 listes La Victime

Autres actions de greenwich La Victime