BOUFFE / SEXE / BOUFFE / SEXE / BOUFFE / SEXE / SEXE / BOUFFE / ENFANTS / FIN

Avis sur La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar Yoann Bru
Critique publiée par le

Quand on voit la vie d'Adèle, on ne peut s’empêcher de penser que cette jeune femme a une vie bien pourrie et que ces seuls centres d'intérêts sont résumés dans mon titre (qui est en fait un résumé du film).
J'avais énormément entendu parler du film La Vie d'Adèle, assez négativement, et j'avais lu la bd qui a servi de base pour le film, que j'ai apprécié, mais dont je redoutais l'adaptation au cinéma. Je ne m'attendais pas à grand chose par conséquent en regardant La vie d'adèle, je partais même déjà vaincu en pensant regarder un film que j'allais détester.
Le film a de nombreux défauts, il est assez plat, vide de tout message contrairement à la bd dont il est issu, et du sans intérêt. On se contente de suivre la vie, souvent sexuelle, et toujours pas très intéressante de Adèle. Adèle, le réalisateur veut nous montrer comme la fille tout-le-monde pour que chacun puisse s'identifier, sauf qu'elle est tellement tout le monde qu'elle en est personne, et que du coup elle n'a aucune personnalité ou caractère, la seule chose que l'on peut dire sur Adèle, c'est qu'elle est "gourmande" (adjectif utilisé dans le film), sinon rien elle ne sert à rien. Comme ses camarades de classe comme la vieille meuf dégueulasse qui parle que de cul, et qui joue super mal.
Mais bon voila, au final pour un film où il ne se passe pas grand chose, les 3h semblent passer très vite, on apprécie de suivre la vie d'Adèle, même si elle est toute pourrie, on aime ça. J'ai trouvé Adèle Exarchopoulous assez bonne dans son rôle, surtout pour un premier premier rôle, même si ce n'était pas parfait, et Léa Sedoux très bonne aussi, même si je trouve sa tête vraiment moche, et la caméra de Abdelatif Kechiche honorable.
Au final, on passe un moment divertissant, mais on n'en ressort pas enrichi, parce que Kechiche n'essaye pas de transmettre un message, ou même d'émouvoir le spectateur. Il se contente de raconter une histoire d'amour entre deux personnes, mais qui en soit n'a aucun intérêt.
Kechiche peut surement remercier le lobby gay qui a récupéré le film alors qu'au final Kechiche ne dresse pas forcément (et ne cherche pas à dresser) un portrait flatteur de l'homosexualité, en fait il ne prend absolument pas parti.

"Tu vois son Get up Stand up, ben, je trouve que c'est engagé. C'est un peu comme Sartre, c'est un prophète, un philosophe, c'est la même chose! "

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 289 fois
1 apprécie

Autres actions de Yoann Bru La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2