👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Lara Jenkins

Lara

2019

241

263

10

6.6

Film de Jan Ole Gerster · 1 h 38 min · 26 février 2020 (France)

Genres : Drame, Comédie musicale

Casting (acteurs principaux) :

Corinna Harfouch, Tom Schilling, André Jung, Volkmar Kleinert, Rainer Bock, Gudrun Ritter, Susanne Bredehöft, Maria-Victoria Dragus

Pays d'origine :

Allemagne
Casting complet et fiche technique

Lara a 60 ans et toutes les raisons de les fêter car son fils Viktor donne le concert de piano le plus important de sa carrière. Lara a toujours soutenu son fils depuis ces débuts, pensant être la raison essentielle de son succès. Pourtant, Viktor est injoignable depuis des semaines et rien n'indique que Lara est la bienvenue lors de cette soirée. Faisant comme si de rien était, elle achète tous les tickets restants et les offre à chaque personne qu'elle rencontre. Plus Lara s'efforce de rendre... Voir plus

amicric

amicric

Festival de frustrations

il y a 2 mois

1 j'aime

AnneSchneider
7
Anne Schneider

Critique positive la plus appréciée

L’anti-mère...

« Longtemps je me suis couché de bonne heure... » Aussi audacieux et paradoxal que Marcel Proust abordant par ces mots sa « Recherche... » et provoquant ainsi la lettre dans laquelle Gide lui...

Lire la critique

il y a 2 ans

Florence_Obscur
5
Florence Obscure

Critique négative la plus appréciée

Lara, l'intransigeante

Lara Jenkins est la mère d'un pianiste qui va se produire sur scène pour faire découvrir l'oeuvre qu'il a composé. On vis donc la journée de cette femme dont c'est justement l'anniversaire. On sent...

Lire la critique

il y a 2 ans

PierreAmo
9
PierreAmo

La monomane de l'envie? De Théodore Géricault à Jan Ole Gerster?

Avec l'amour maternel, la vie vous fait, à l'aube, une promesse qu'elle ne tient jamais... Une victime d'une formation assez à la Whiplash ("la main gauche ne sert pas qu'à se gratter le cul"...

Lire la critique

il y a 2 mois

Fleming
8
Fleming

Difficile de se mettre dans la peau de qui est si mal dans sa peau

D'où, sans doute, ce sentiment qu'on éprouve, durant les vingt ou trente premières minutes, d'avoir raté le train du film et d'être resté sur le quai. On ne comprend pas trop ce qui meut ou travaille...

Lire la critique

il y a 2 ans

6nezfil
6
6nezfil

Un jour, Lara

On savait Jan-Ole Gerster réalisateur brillant depuis son premier long-métrage Oh Boy. Lara Jenkins n'infirme pas le sentiment mais son cinéma semble tellement privilégier l'aspect cérébral, quelque...

Lire la critique

il y a 2 ans

mymp
8
mymp

La pianiste

On n’avait plus de nouvelles de Jan-Ole Gerster depuis son premier film, le très beau Oh boy sorti en 2012. Huit ans plus tard, le voilà qui revient en douce avec son nouveau film (très beau lui...

Lire la critique

il y a 2 ans