Sur la route de Paris

Avis sur Le 15h17 pour Paris

Avatar vincenzobino
Critique publiée par le

Sur la route de Paris
Un Thalys reliant Amsterdam à Paris est pris pour cible par un islamiste tirant sur un passager et créant une certaine panique. Parmi les passagers se trouvent Spencer, Alek et Anthony, 3 californiens en séjour en Europe. 3 hommes dont le courage va éviter un drame.
Eastwood est de retour avec un nouveau portrait sur des héros malgré eux. Après un Sniper et un pilote, ce sont 3 héros d'un jour qui sont sujet de son dernier opus. Malheureusement, cet hommage a un goût d'amertume: alors que la bande-annonce semblait nous promettre une immersion en temps réel du périple, tel Vol 93, le réalisateur préfère mettre en avant le trio en nous reconstituant leur parcours et comment ils se sont retrouvés dans ce train. Et très franchement, cette reconstitution est totalement inintéressante: on nous fait passer le trio pour des incapables pendant plus d'une heure avec un message on ne peut plus patriotique et limite dégoulinant.
Mais où le bat blesse, c'est sur deux points: l'ultime séquence avec l'hommage officiel politique rendu en total désaccord avec ce qui précède et surtout un montage catastrophique (par deux fois l'on se retrouve en plein feu d'action dans le Thalys avec une chronologie non respectée et un saut dans le temps n'ayant aucun rapport avec ce qui précédait).
Vivement que Clint nous revienne inspiré, car il en a singulièrement manqué. A vous de voir...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 279 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de vincenzobino Le 15h17 pour Paris