Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

"Enrichissez vous"! (Guizot)

Avis sur Le Capital

Avatar tibo2257
Critique publiée par le

Le capital.
Un film qui, de prime abord, semble on ne peut plus caresser les craintes actuelles sur ce monstre, ce serpent de mer qu'est la finance internationale. En regardant la bande annonce et en lisant le synopsis je me dis "tiens, un film qui traite des dérives de la finances, c'est finalement assez rare et Gad Elmaleh semble assez bien coller à cette image de patron du CAC 40".
Oui mais en fait pas tellement. Gad Elmaleh, il semble quand même relativement jeune pour incarner un PDG d'une banque mondialement célèbre et implanté sur tous les continents.
Bon, passons outre cet aspect, ce n'est finalement qu'un détail. Moi, ce qui me chiffonne le plus avec ce film c'est finalement qu'on ne sait jamais sur quel pied danser. Si Costa-Gavras semble évidemment faire une critique bien sentie du capitalisme, de la financiarisation (avec tout les éléments du cocktail : salaires élevés, primes et stock-options, parachutes dorés, délits d'initiés...), le tout sur fond de crise actuelle, le comportement quelque peu irrationnel de l'acteur principal gâche le tout.
En effet, il y a (avait) vraiment de quoi faire un bon film avec ce sujet. Après tout, peu de gens peuvent raisonnablement défendre ce système qui a conduit à la dérive le vieux continent (pas seulement mais surtout). Mais non, on ne voit vraiment pas ou veut en venir le réalisateur. Marc Tourneuil est d'abord une sorte de PDG humain qui veut changer l'image et la façon de travailler au sein d'une multinationale mais fini, de manière presque naturelle, par se faire bouffer par ses exigences envers ses actionnaires (les "vrais patrons"), par l'argent, par le travail...L'espèce de complot que Tourneuil parvient à faire jouer en sa faveur semble aussi trop gros...
Enfin je ne comprends pas, mais alors pas du tout, l'intérêt de cette "idylle" sans intérêt avec une sorte de mannequin prostipute qui n'apporte rien au scénario hormis le fait que le pouvoir et l'argent attirent les (belles) femmes et fait tourner la tête.
La fin est également un peu invraisemblable. Alors quoi, le héros tourne totalement sa veste (ou alors il a toujours été un enculé super machiavélique?) et, à la faveur d'une phrase immorale et assumée, fait chavirer le coeur des vilains actionnaires.
Bref, même en rédigeant ma critique j'ai l'impression de ne pas avoir tout compris...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 640 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

tibo2257 a ajouté ce film à 1 liste Le Capital

  • Films
    Illustration Films vus en 2013

    Films vus en 2013

    Avec : La Colline aux coquelicots, Dredd, Mysterious Skin, La Cité des hommes,

Autres actions de tibo2257 Le Capital