Liminaires.

Avis sur Le Capital au XXIe siècle

Avatar Ulthar
Critique publiée par le

On l'a tous acheté à sa sortie, parce que c'était le dernier best-seller de intelligentzia française de gauche. On l'a bien sagement rangé dans la bibliothèque, parce que bon 40 cm de livre écrit en tout petit, ça fait un peu beaucoup quand même.
Cette "mise en image" du pavé de Thomas Piketty saura t'elle rattraper ma flemme de lecteur ?

Ce film peut d'abord se targuer de proposer de très belles images , le documentaire n'ayant pas à rougir d'être vu au cinéma. Certaines séquences, qui jouent sur des effets miroirs dans un paysage urbain classique, ou encore certains panoramas de la misère aux quatres coins du monde, sont très efficaces. Dans sa construction, le film reste malgré tout très conventionnel (alternance d'images illustratives et d'interviews de spécialistes).

Le fond est quand à lui un peu plus problématique : trop de temps (environ 2/3 du film) est consacré à une mise en perspective historique de la civilisation capitaliste, du XVIIIème siècle du premier empire colonial à la crise de 2008. Rappeler certains faits est certes toujours intéressant, et certaines hypothèses historiques audacieuses (la remise en question de l'organisation sociale aristocratique à la faveur des deux guerres mondiales, idée intéressante qui mériterait plus de développement). La typologie des types et formes de capital présentée (la terre, puis l'esclave, les moyens de production, etc.) est également très pertinente. Pour autant pour un film intitulé "Le Capital au XXIème siècle", ce (trop) grand recul historique pose problème, d'autant que certains faits sont bien connus du public intéressé par ces questions.
La dernière partie du monde, centrée sur notre monde présent reste trop en surface et manque d'exemples et de mises en pratique concrets (par exemple, évoquer certaines grandes fortunes et ce qui constitue aujourd'hui leurs capitaux). Chose d'autant plus étonnante que c'était justement la grande force du livre de Piketty.

On est donc en présence d'un documentaire militant de très bonne facture, qui se présente un peu trop comme une introduction historique à nos grands problèmes économiques contemporains qu'à une véritable analyse approfondie de ces-derniers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 356 fois
5 apprécient

Autres actions de Ulthar Le Capital au XXIe siècle