L'homme qui murmurait (déjà) à l'oreille des chevaux

Avis sur Le Cavalier électrique

Avatar Mamzelle_Jeanne
Critique publiée par le

Sonny Steele, ancien champion de rodéo, se déguise encore en cavalier (décoré de guirlandes électriques) pour assurer la publicité d'une marque de céréales. Un jour, la coupe est pleine, il part avec Rising Sun, superbe pur-sang valant 12 millions de dollards, propriété de "Ranch Breakfast", "mâté" à coups de tranquilisants (Sonny s'étourdit plutôt à la téquila) pour tenir lui aussi son rôle. Tous les deux vont-ils retrouver la liberté dans la nature ?... Toutes les polices du pays sont à leurs trousses (bien sûr, le méchant industriel est puissant), mais aussi Hallie (Jane Fonda), une journaliste qui croit "tenir un sujet" mais qui a inévitablement flashé sur Robert Redford ! (bien que, avec cette moustache, on ne comprenne pas vraiment pourquoi !)
Bref, c'est plein de bons sentiments, de grands espaces de l'ouest sauvage, de beaux chevaux, de romance, le tout avec un côté vintage fin seventies (ah, les lunettes de miss Fonda !...) C'était pour le côté négatif !
Côté positif : belles images de Las Vegas l'électrique et des grands espaces de l'ouest sauvage, une bonne course-poursuite cheval versus autos-motos, un certain charme qui accroche quand même...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 197 fois
1 apprécie

Autres actions de Mamzelle_Jeanne Le Cavalier électrique