Carpe diem !

Avis sur Le Cercle des poètes disparus

Avatar maxfky
Critique publiée par le

Considéré comme un film culte, le cercle des poètes disparus est un film marquant des années 90. L'histoire se passe dans une grande école des Etats Unis, réservés à l'élite et ou la discipline règne. Cependant, grâce à leur nouveau professeur de littérature, John Keating et ses méthodes peu orthodoxes, cherchant plus à en faire des esprits libres et sur la notion de "carpe diem" soit profité de la vie avant qu'il ne soit trop tard.

Ce film est surtout à retenir pour le message qu'il souhaite transmettre sur la liberté et l'indépendance de la jeunesse, Robin est impeccable, son rôle est très charismatique, tout le monde rêverait d'avoir un prof comme ça, les élèves ou de nombreux acteurs deviendront célèbres par la suite comme Robert Sean Leonard (Wilson dans Dr House) ou Ethan Hawke ( Bienvenue à Gattaca). Certains passages sont certes assez longuet, mais on s'identifie facilement avec ses élèves rêveurs de découvrir la liberté après n'avoir connu que les études.

Ce film atteint son sommet, avec la scène finale, très réussi et émouvante, à tel point qu'on oublie les moments ennuyants d'avant. L'OST signé Maurice Jarre ( Lawrence d'Arabie) est sympathique surtout le thème de la scène finale.

En conclusion, Dead poets society n'est pas un chef d'oeuvre, mais un film émouvant transmettant un très beau message.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1332 fois
6 apprécient

Autres actions de maxfky Le Cercle des poètes disparus