Avis sur

Le Dernier Maître de l'air par Black-Night

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

Le Dernier Maître De L’Air est un film moyen et un mauvais film. Je crois dire sans me tromper qu’il s’agit du pire film du cinéaste indien et en tout cas son film le plus critiqué. Je comprends donc mieux maintenant alors que pourtant j’étais confiant vu que j’adore ce réalisateur. Cela dit entre nous même si je comprends qu’on le qualifie de navet, on a vu bien pire, mais j’ai tout de même peur qu’avec un revisionnage plus tard ma note descende. Pourtant le scénario semblait intéressant. L’histoire d’un jeune garçon de 12 ans, maître de l’Air et réincarnation de l’Avatar, seul être capable d’apprendre à maîtriser les quatre éléments, a la responsabilité d’empêcher la Nation du Feu qui a détruit son peuple, les Nomades de l’Air, de détruire les Tribus de l’Eau et le Royaume de la Terre afin de rétablir l’équilibre dans le monde. Le film n’est que l’adaptation de la première saison qui s’intitule, Livre 1 : L’Eau de la série animée éponyme. Du coup deux autres films avait été prévu à la base pour en constituer une trilogie qui n’a pas pu se faire au vu des retours très négatifs de ce dernier et on comprend bien pourquoi.
Que de failles de partout, scénaristiquement parlant on décroche vite, c’est souvent niais, c’est souvent chiant, en plus ça devient vite légèrement longuet en bref c’est caca. Même les effets spéciaux ne nous en mettent pas plein la vue c’est correct mais y avait moyen d’en faire plus.
Dans les bons points de ce film se trouve notamment la belle bande son de James Newton Howard qui essaye de rythmer un métrage déconcertant sur quasiment tous les niveaux.
Le réalisateur M. Night Shyamalan nous signe une réalisation bateau et basique au possible bien que certains plans soit vraiment remarquables qui visuellement et esthétiquement valent le coup d’œil mais sont malheureusement bien trop peu nombreux.
Le casting inconnu au bataillon hormis Dev Patel, Aasif Mandvi et Cliff Curtis qui s’en sortent à peu près n’aide pas mais pourtant je ne m’attendais pas à un jeu aussi moisi. C’est juste une catastrophe monumentale, y en a pas un pour rattraper l’autre et tous n’ont aucun charisme et nous offre de la niaiserie absolu tout du long avec Noah Ringer, Nicola Peltz, Jackson Rathbone, Shaun Toub, et c’est vraiment navrant et déplorant surtout venant de Shyamalan.
Mais une fois qu’on arrive à la fin on se demande si c’est bien lui le réalisateur à tel point que l’on est déçu. Moi dans ma tête je me disais que non peut-être que ce n’est pas lui en fait c’est une blague et puis là le générique arrive juste après la scène de fin qui prédit une suite grosse barre de rire déjà, et là le rire jaune où tu vois écrit « Written, Directed and Produced by M. Night Shyamalan » et là tu pleures.
En conclusion c’est vraiment navrant surtout de la part de ce dernier maître qu’est ce cinéaste qui nous signe un film qui ne manque pas d’air mais on ne peut pas dire que ça ne se regarde pas du tout non plus. C’est plutôt moyen voir très moyen, même si c’est vrai que ça tend vers le mauvais et le navet.
Ma note : 5/10 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 961 fois
10 apprécient

Autres actions de Black-Night Le Dernier Maître de l'air