👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un casting d’enfer avec un Arnold Schwarzenegger qui n’a peut-être jamais aussi bon.
Certes, Forest Whitaker est sous employé et Peter Stormare est encore dans un rôle de méchant mais le reste du casting est au top.
Un rythme endiablé tout au long du film.
Des scènes d’anthologie comme la poursuite dans le champ de maïs ou le duel avec les véhicules du SWAT.
Beaucoup d’actions, beaucoup d’humours, un clin d’œil à Conan le Barbare.
Je ne me suis pas ennuyé un seul instant, j’ai beaucoup souri.


You're talking to a 72 year-old man with high cholesterol, eating a bacon and cheddar omelet with extra cheddar. Do I look like I'm afraid of death?


"Vous parlez à un homme de 72 ans avec un taux de cholestérol élevé, qui mange une omelette au bacon et au cheddar avec un supplément de cheddar. Ai-je l'air d'avoir peur de la mort ?"


Conclusion



Un excellent film d’action avec un Arnold Schwarzenegger au top.

il y a 5 mois

3 j'aime

Le Dernier Rempart
real_folk_blues
6

Un flic à la maternelle

Autant Kim Jee Woon m’avait emballé sur son Bittersweet Life, autant I met the devil m’avait laissé de marbre ; trop long, trop sentencieux, et un peu surestimé, n’en déplaise à qui de droit. Autant...

Lire la critique

il y a 9 ans

60 j'aime

14

Le Dernier Rempart
zombiraptor
7

Papy fait de la résistance

La filmographie d'Arnold pourrait être adaptée en BD. Ce serait un comics bien gras bien entendu, mais d'un enthousiasme et d'une générosité foisonnante uniques. Le héros, musculeux, friand de...

Lire la critique

il y a 7 ans

49 j'aime

11

Le Dernier Rempart
Pravda
7

Vous pensiez qu'Arnold était terminé... à tort !

Voilà longtemps que j’attendais avec une certaine impatience le retour d’Arnold au ciné dans un « vrai » rôle, puis hier, 20 heures, à l’affiche : « Le Dernier Rempart » ! Alors j’en suis sortie un...

Lire la critique

il y a 9 ans

35 j'aime

15

Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters
Gwangelinhael
8

Winter le Dauphin queue mécanique Sex machine

Orelsan, le rappeur le plus détesté de l’univers. Celui qui a détrôné Joey Starr depuis que ce dernier fait du cinéma. Orelsan, sale p*te, a marqué les esprits des chiennes de gardes et de Ségolène...

Lire la critique

il y a 8 ans

38 j'aime

14

Nino and Radiah
Gwangelinhael
9

Adieu Gaston, cornichons et téléfon

Il en avait marre de passer pour un rigolo, c'était un musicien avec de nombreuses fêlures et fan de soul de swing de funk et de pop. On ne voyait de lui que le clown de Mirza (satané Mirza) du...

Lire la critique

il y a 6 ans

32 j'aime

7

Dans ma bulle
Gwangelinhael
8

Moi, j'emmerde, j'emmerde, j'emmerde, j'emmerde...

Moi je mets 8 car je pense que c'est ce que vaut cet album et je ne comprends pas qu'il soit si sous-estimé sur SC. Cet album est honnête. Le flow de Diam's est bon, les textes sont bien écrits et...

Lire la critique

il y a 7 ans

22 j'aime

3