Le médecin et le psychopathe...

Avis sur Le Dernier Roi d'Écosse

Avatar nostromo
Critique publiée par le

J'avais bien aimé le "Touching the Void" de Kevin McDonald, et je suis un fan de Whitaker, deux raisons donc hier soir de visionner ce film pas excessivement connu je crois et qui trace un portrait très intéressant, (et un peu fantasmé surement ) d'un des pires dictateurs africains.
La grande histoire est retravaillée au travers des mésaventures d'un jeune médecin (McAvoy, un acteur que je n'aime guère mais qui donne ici une bonne performance) qui part pour bosser dans un hôpital de campagne et que les circonstances poussent à devenir le docteur personnel de Idi Amin Dada.

Cette intrigue est un peu tirée par les cheveux, mais elle vaut par le jeu intéressant du jeune homme dont les buts personnels se dissolvent dans la sphère corrompue du pouvoir ougandais.Au-delà de la dimension politique, le film est d'abord l'étude d'une rencontre, celle d'un idéaliste et d'un psychopathe... Mc Avoy n'est pas mal du tout dans ce rôle assez déchiré, où il oscille constamment entre sa conscience, sa participation volontaire puis forcée au cirque du pouvoir et cette attirance / peur qu'il ressent auprès du dictateur.
Le scénario distille aussi une ambiguïté bienvenue sur le rôle des occidentaux, qui ont l'air de crapules, le sont certainement , mais gardent une longueur "morale" d'avance grâce à l'ignominie de Idi Amin dada.

Le film est bien rythmé, et il est bien sûr assez violent mais pourrait être bien pire. En effet, McDonald prend le parti de nous faire partager l'ignorance où se tient son personnage principal des crimes de Dada partout dans le pays. Seule l'explosion finale nous révèle l'ampleur des dégâts....
C'est bien sûr aussi le film de Whitaker, impressionnant et inquiétant dans un très bon rôle.

Je recommande, si vous êtes intéressés par voir un portrait assez peu ragoutant d'un psychopathe comme l’Afrique en a tant.connu (pas plus que nous, me direz-vous ...).. Perso, je rage en apprenant que cet immonde salaud a fini ses jours tranquillement près d'une piscine en Arabie Saoudite, mais bon, c'est notre monde...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 163 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de nostromo Le Dernier Roi d'Écosse