Affiche Le Discours d'un roi

Critiques de Le Discours d'un roi

Film de (2010)

La glotte de l'angoisse

Le roi est nu, vive le roi ! Le discours d'un roi est un film de facture classique et académique, complètement linéaire, qui va du discours raté du stade de Wembley lorsque le futur George VI n'est alors que Albert Duc d'York à son premier discours royal radiodiffusé qui annonce l'entrée en guerre de l'empire britannique face à l'Allemagne. Cependant, c'est dans les vieilles marmites qu'on... Lire la critique de Le Discours d'un roi

96 22
Avatar Socinien
7
Socinien ·

Stutter Island

L'histoire d'un bègue qui, par la force des choses, va devoir prononcer un discours capital, annonçant l'entrée en guerre du Royaume-Uni contre l'Allemagne lors de la Deuxième Guerre Mondiale. Sur le papier ça avait tout du biopic qui aurait pu me gaver royalement, surtout que j'étais parti pour deux heures de film. KING SIZE Mais c'est sans compter sur le talent du duo Colin Firth - Geoffrey... Lire la critique de Le Discours d'un roi

59 15
Avatar Gothic
7
Gothic ·

Royal

Ah ces Anglais, ils sont forts. Faire un film à partir d'une histoire vraie plutôt méconnue, et pas forcément accrochante au premier abord, il fallait oser. Mais surtout ne pas se rater. Le Discours d'un roi a le mérite de traiter le bégaiement avec une remarquable finesse. Il nous montre l'image d'un homme terrifié à l'idée de monter sur le trône, à cause de son handicap. Sentiment renforcé... Lire la critique de Le Discours d'un roi

40 7
Avatar SUNSELESS
8
SUNSELESS ·

Vaincre ses peurs

Une mise en scène dans le plus pur classicisme, certes, mais une histoire bouleversante, celle du sauvetage d'un homme en détresse confronté depuis son plus jeune âge à la douleur d'être bègue: une enfance à la dure, face à l'exigence légitime d'un père et surtout d'un souverain, le roi George V ne tolérant aucune faiblesse pour ses fils : les genoux cagneux ça se redresse,... Lire l'avis à propos de Le Discours d'un roi

92 64
Avatar Aurea
9
Aurea ·

Un scénario lisse pour des acteurs prodigieux

En sortant de la salle de cinéma, je me suis retrouvé habité par deux impressions diamétralement opposées. La bonne impression, excellente même repose sur le jeu des acteurs. J'ai pu voir deux comédiens au sommet de leur art. Colin Firth incarne un Georges VI de haute volée, et retranscrit le handicap du défunt roi avec brio. Toute la solitude du bègue est dépeinte avec justesse par... Lire la critique de Le Discours d'un roi

35 3
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·

I bègue your pardon ?

En 1934, le roi George V est doublement dans l'embarras. D'abord, sur le plan international, il est plutôt préoccupé par les vociférations un tantinet agressives d'un agité du bocal moustachu et néanmoins germanique. Sur le plan familial, ses angoisses concernent ses deux fils. D'un côté, le fils ainé, David, qui devrait légitimement lui succéder, semble prendre un malin plaisir à faire tout le... Lire la critique de Le Discours d'un roi

36 12
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·

Colin Firth est Bègue !

Le film relate l’histoire vraie de celui qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII. Incapable de s’exprimer en public, considéré comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien de sa femme et avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles.... Lire la critique de Le Discours d'un roi

30 1
Avatar Polobreitner
8
Polobreitner ·

G-Go-Golden M-Movie

L'histoire de l'accession au trône de George VI mais surtout de son bégaiement et de sa relation avec son orthophoniste. Ouais je sais. Ça c'est du pitch qui donne envie. Pas autant que "un dîner de turkmènes muets filmé en noir et blanc dans sa version director's cut de 4h27", mais, oui, avec une histoire vraie de bègue royal datant d'il y a 60 ans je vous vend du rêve. Et pourtant en cette... Lire la critique de Le Discours d'un roi

56 7
Avatar Adinaieros
9
Adinaieros ·

Fuckity, shit, shit, fuck and willy. Willy, shit and fuck and... tits.

J'ai vraiment du mal à donner une note à ce film. Je ne me suis pas ennuyée alors que je m'y attendais presque. J'ai passé un bon moment. Mais je ne pense pas que je le reverrais plusieurs fois. Je me demande même si j'ai envie de le revoir tout court. Le film est très sympathique avec ses quelques touches comiques disséminées ici et là (je n'ai pas résisté au coup du roi qui perd tout... Lire la critique de Le Discours d'un roi

49 6
Avatar Sassie
6
Sassie ·

Critique de Le Discours d'un roi par Anonymus

Ce qui m'a le plus enthousiasmé, dans "Le Discours d'un roi", c'est l'humour. Parce que oui, c'est très drôle. Parfois, les personnages font preuve d'une auto-dérision tout à fait savoureuse, comme s'ils étaient conscients d'être interprétés par des acteurs devant une caméra. Parfois, ils sont drôles malgré eux. Parfois, ils sont drôles du simple fait de leur présence (coucou Elisabeth, mais que... Lire l'avis à propos de Le Discours d'un roi

22 2
Avatar Anonymus
7
Anonymus ·