Les temps sont durs pour les rêveurs...

Avis sur Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

Avatar Ednassyla
Critique publiée par le

Je ne sais pas trop pourquoi j'écris cette critique sur ce film que j'adore tout particulièrement. Parce que finalement, je ne sais jamais trop quoi en dire. Certaines oeuvres ne se pensent pas, elles se ressentent et c'est là leur essence même, et le langage est impuissant à rendre compte de leur beauté ; aujourd'hui, je voyais celle-ci pour la troisième fois. C'est toujours un régal.
Amélie me prend aux tripes et au ventre. Elle attrape mes émotions et elle en fait tout un remue-ménage ; elle me fait sourire, peut-être pas de manière aussi sournoise et paradoxalement ingénue que la savoureuse Audrey Tautou et son charme magnétique, mais quoiqu'il en soit elle me transporte dans son petit univers où des nains de jardin envoient des cartes postales de l'autre bout du monde, des souffleurs donnent aux introvertis la réplique sur les trottoirs parisiens et des cabines téléphoniques sonnent de nulle part. Ce monde à part attaché à tous les petits détails de chaque existence, où des personnages en quête de sens finissent par résoudre tous leurs maux grâce à l'ingéniosité d'une voisine aussi rêveuse qu'indiscrète...

C'est le film qui répare les petites blessures de la vie, qui rappelle combien l'existence est au fond un trésor qu'il faut chérir ; ce sont les images jaunies et tendres de Jean-Pierre Jeunet, cette cinématographie simple et romantique, ces personnages atypiques et farfelus d'un Paris fantasmé et idéal dans lequel, pour reprendre la chanson des Fatal Picards, il n'y a décidément pas beaucoup de couleurs foncées...

Ce film, c'est une bouffée d'optimisme, une coupure de notre monde, un romantisme et un burlesque exacerbé qui font du bien au coeur. Alors oui, c'est niais, farfelu parfois, mais c'est assumé - c'est le deal : c'est un film pour les rêveurs, c'est doux, rempli de bons sentiments, il n'y a pas de réelle méchanceté et c'est voulu. Parce que c'est la légèreté d'Amélie, et celle de l'existence, présentée dans sa plus authentique simplicité. C'est un monde où l'idéalisme est de mise, où les coups de foudre existent et les situations alambiquées s'enchaînent avec un naturel déconcertant. On sait comment ça va finir, on se laisse juste porter avec délice, flottement, dans un scénario parfois retors, avec tous ces petits moments d'intimité, ces échanges, cette voix-off comme sortie du plus coloré des romans, ce vague à l'âme et l'impression fleur bleue de toucher là au sentiment le plus pur et le plus authentique tel qu'il semble à la base de notre Humanité, sublimé très personnellement par l'Art, par l'artiste, par le cinéaste, par le Beau : l'amour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 102 fois
7 apprécient

Autres actions de Ednassyla Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain