Drôle de rencontre pour notre gendarme préféré !

Avis sur Le Gendarme et les Extra-terrestres

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Des extraterrestres dans la série des gendarmes ? Comme c’est étrange ! Je me demande bien ce que les producteurs ont fumé pour avoir une idée scénaristique aussi grossière et incongrue. Comment ils pouvaient envisager que cela pourrait marcher ? La série des gendarmes n’a jamais été considérée comme une série de science-fiction que je sache. Est-ce une blague ? Je veux bien comprendre que Louis de Funès était très attaché à son personnage qui l’a aidé à propulser dans les hauts rangs de la célébrité mais on sentait déjà l’essoufflement et l’épuisement des idées dans le précédent épisode. Il est vrai que les films des gendarmes ont été des succès incontestables et que Louis de Funès était au summum de son art à l’époque où il jouait des rôles de grands comiques inratables, dans des productions distractives comme Les Aventures de Rabbi Jacob ou L'Aile ou la cuisse.

Et il n’avait donc aucune raison que les gendarmes de la rigolade soient de retour dans une nouvelle aventure, encore faudrait-il avoir un bon scénario. Et ce n’est pas le cas, Louis de Funès a toujours été celui qui a le plus contribué à cette série en imaginant toutes sortes de gags ou bêtises délassantes à intégrer dans le scénario, c’est malheureusement lui qui a eu l’idée des extraterrestres pour la simple et bonne raison qu’à la fin des années 70, les aliens étaient très présents au cinéma, dans des films à grand succès comme La Guerre des étoiles ou Rencontres du troisième type. Il voulait profiter de cette occasion pour donner un coup neuf à la série des gendarmes sauf que tout est grotesque. Dès le début du film, on est embarqué dans un univers impensable, navrant et calamiteux, c’est à peine si on voulait croire que nous sommes en train de visionner un film de gendarmes. C’est tout même un plaisir de retrouver le légendaire Louis de Funès dans un de ses rôles les plus mémorables de sa carrière. Même si la vieillesse l’a rendu un peu fragile, il sait maintenir une énergie admirable pour grimacer ou faire le clown quand cela lui chante.

C’est également aussi un plaisir de revoir certains comédiens toujours aussi à l’aise dans leurs rôles comme Michel Galabru ou Michel Modo mais on regrette beaucoup l’absence de Christian Marin et surtout celui du malchanceux Jean Lefebvre, tous les deux retirés de la série pour des raisons artistiques, remplacés par deux comédiens pas aussi attachants que les deux autres. On note également l’absence de la radieuse Claude Gensac interprétant l’épouse de Cruchot, elle aussi remplacée par une autre comédienne pas aussi convaincante qu’elle. Si la série marchait si bien, c’était bien grâce à l’ancien casting apportant un divertissement et un humour très prenants. Déjà deux grosses déceptions pour un film qui était déjà mal parti avec son histoire frôlant le n’importe quoi. Seul Louis de Funès sauve le film avec ses pitreries et sa persévérance à nuire les envahisseurs.

C’est la même recette qui est appliquée mais tout en moins bien, que ce soit les gags, les mésaventures ou les scènes de dialogue. On sent bien qu’il y a une énorme différence artistique entre cet épisode et celui du gendarme en balade. Certains gags sont assez marrants, rien n’arrête Louis de Funès pour ce qui est de mettre son personnage dans des sales pétrins et le rythme n’est pas aussi efficace que celui des autres épisodes mais c’est bien contrôlé. On tente comme on peut d’user ce qui fait le succès de la série comme les décors tropéziens ou la sœur religieuse fofolle mais ça commence à devenir pensant. Bref ! Il y a que Louis de Funès comme point fort du film, il nous amuse à faire des pitreries sans cesse mais cet épisode s'avère être catastrophique. 4/10

Allez vous-en ! Allez faire pipi ! 

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 406 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

LeTigre a ajouté ce film à 6 listes Le Gendarme et les Extra-terrestres

Autres actions de LeTigre Le Gendarme et les Extra-terrestres