Si vous aimez Tolkien...la route risque d'être longue

Avis sur Le Hobbit - Un voyage inattendu

Avatar Marc Berger
Critique publiée par le

Bon...heu...par où commencer ? Ah oui ! Tolkien....
J'adore Tolkien ! Tolkien est le plus grand auteur anglais après Shakespeare, je vous l'assure ! Plongez vous dans son oeuvre comme je m'y suis plongé et vous serez vous aussi aspiré, siphonné, happé par tant de cohérence et de magnifitude (si Tolkien invente des mots....pourquoi pas moi !?!).
Je fais grand cas de son légendaire, j'achète tous les ouvrages qui pourrait m'aider à mieux le comprendre et j'adore en parler des heures avec d'autres Tolkienophiles qui comme moi trouvent que c'est un sujet de discussion noble et revigorant.
Tolkien détestait tout ce battage à propos de son oeuvre, il détestait les types comme moi qui, de son vivant, lui envoyaient des tonnes de courrier pour lui demander la couleur des chaussettes d'Aragorn. Il prenait ça pour une atteinte directe à sa vie privée, il avait d'ailleurs une peur panique des journalistes et je pense, sans vouloir trop m'avancer, qu'en voyant ce film Tolkien aurait pleuré (...mais pas de rire).
D'autre l'ont déjà dit avant moi, Jackson essaye de nous faire un antépisode en trois parties de son seigneur des anneaux et ça ne fonctionne pas.
Vous croyez voir le hobbit mais en fait vous assistez juste à une succession de bastons entre des nains et des gobelins,orques,wargs et autres créatures de l'ombre tirés d'autres récits de l'auteur, parce que dans le hobbit, hé, il n'y a pas beaucoup de bastons !
Le tout barbouillé d'humour potache lourdingue parce que le hobbit, hé, "c'est avant tout pour les enfants" et c'est là que malheureusement l'introduction et les faits rejoignent la conclusion.
Le Hobbit de Peter Jackson est à mon sens la concrétisation des peurs de Tolkien, il craignait qu'à trop se pencher sur son oeuvre, d'autres que lui ne se l'approprient, la réinvente et d'une certaine manière la dénature. Cette oeuvre massive si précise, si cohérente, si bien équilibrée, si délicate, si "british" ne peut pas s'accorder avec autant de vulgarité "yankee" et de marchandaillzingue crasse...
Alors passez votre chemin, ce film n'est qu'une insulte à la littérature comme savent si bien le faire les studios d'Hollywood...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 412 fois
9 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Marc Berger Le Hobbit - Un voyage inattendu