Affiche Le Hussard sur le toit

Critiques de Le Hussard sur le toit

Film de (1995)

  • 1
  • 2

C'est très beau

Dans le supplément du DVD, la fille de Jean Giono, Sylvie, dit qu’elle a conseillé à Jean-Paul Rappeneau qu’il ne pourrait réussir son film qu’en trahissant totalement le roman, mais en conservant la hauteur des personnages ; c’est en tout cas ainsi que Giono aurait procédé s’il avait pu réaliser une adaptation, à quoi il a longtemps songé. C’est très difficile, presque... Lire la critique de Le Hussard sur le toit

18
Avatar Impétueux
8
Impétueux ·

Piques épiques et choléra

Jean-Paul Rappeneau adapte le roman éponyme de Jean Giono pour un rendu esthétiquement très réussi de mon point de vue... Effectivement, Le Hussard sur le Toit m'a vraiment impressionné la rétine par ses plans pleins de poésie, ses jeux de lumières, ses forêts tantôt ensoleillées, tantôt embrumées, à l'aube ou au soir, comme par sa mise en... Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

8
Avatar RimbaudWarrior
6
RimbaudWarrior ·

« Le choléra me fuit comme la peste »

Le cadre du Hussard sur le toit est magnifique. La nature (thème si cher à Giono, certainement l'un des principaux de son œuvre) est belle et terrible, indifférente au sort de l'espèce humaine qui succombe de sa peur et de sa bêtise. Les caméras savent capter le caractère sauvage de la Provence et les personnages s'y insèrent très bien. Certains plans sont très marquant, comme celui... Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

6
Avatar Menqet
8
Menqet ·

Toi, toi, mon toit...

Adapté du livre éponyme de Jean Giono, Un hussard sur le toit raconte la fuite d'un jeune hussard italien pour aller vers la France où sévit alors une épidémie de choléra. Dans courte mais longue (oui, il y a un paradoxe) filmographie de Jean-Paul Rappeneau, j'ai l'impression que c'est un film sous-estimé, passé au silence, alors qu'il a d'évidentes qualités, ne serait-ce que sa beauté... Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

4 4
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Critique de Le Hussard sur le toit par Selenie

Adapté du roman éponyme de Jean Giono ce film a été, à l'époque, le film le plus cher du cinéma français avec un budget de 176 millions de francs. Rappeneau a compris l'essence même du livre. Notamment il faut préciser qu'il n'y a pas eu réellement d'épidémie à cette époque en France, et que le... Lire la critique de Le Hussard sur le toit

3
Avatar Selenie
9
Selenie ·

Le Seigneur de la Provence

Avec des éléments-références personnels comme : Le Seigneur des Anneaux (Lord of the Rings), Rammstein : Ohne dich. Jean Ferrat : Ma France... Je pourrais sûrement mitonner une critique significative sur ce beau-métrage. Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

5
Avatar Yen Work
7
Yen Work ·

Critique de Le Hussard sur le toit par Atilawaloo

L'histoire est belle certes, mais l'histoire c'est Jean Giono, et je veux parler ici du film, et non de l'oeuvre qu'il adapte. L'histoire est belle donc, tout comme le sont les paysages du sud est de la France et Juliette Binoche (aller, on pourra dire qu'Olivier Martinez n'est pas trop mal, pour ces dames) mais je n'en dirai pas autant du jeu ni de la réalisation. Pour faire court : S'il n'est... Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

4 1
Avatar Atilawaloo
6
Atilawaloo ·

Se hisser au-dessus du lot... Enfin pas trop.

Je me rappelle l'avoir vu pour la première fois dans des conditions particulières. Mais ne comptez pas sur moi pour vous les raconter, puisque si je me souviens que c'étaient des conditions particulières je ne me rappelle plus leur nature... Mais de toutes les façons, ce n'est pas le sujet. Ce qui m'a surpris, c'est l'attachement un peu particulier que j'ai du film, des souvenirs... Lire la critique de Le Hussard sur le toit

3
Avatar Bung
6
Bung ·

Critique de Le Hussard sur le toit par Eowyn Cwper

Rappeneau remet le couvert historique, branchant les chandeliers et se frottant les mains devant le réglage des foules. Fort peut-être d’avoir été approché par Keanu Reeves pour le rôle principal, il américanise ses scènes les plus actives qui revêtent bien l’aspect des épopées cape-et-d’épesques d’outre-mer. Son héros, interprété par Olivier Martinez, est le Zorro de Jean Giono, un... Lire la critique de Le Hussard sur le toit

Avatar Eowyn Cwper
6
Eowyn Cwper ·

Critique de Le Hussard sur le toit par durandal

Pendant une épidémie de choléra, un jeune homme tente d'aider une jeune femme dans sa quête, dont il ignore même ce qu'elle est. Plein de seconds rôles (Arditi, Depardieu...). Pas un film réjouissant, mais ça donne une bonne idée de ce que pouvait signifier ce genre de calamité. Lire l'avis à propos de Le Hussard sur le toit

Avatar durandal
7
durandal ·
  • 1
  • 2