👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Le troisième volet de la Saga des zombies. Et une nouvelle fois, c'est bien. Les deux premiers sont les meilleurs, mais celui-ci ne démérite pas, comme Chronique des morts-vivants, postérieur. Ceux que je ne cite pas ont moins mes faveurs.

Le film avance sur la chronologie (très élastique) de la saga. Les morts-vivants sont présents et connus de tous, et les humains s'organisent pour survivre. Dans un bunker, des scientifiques et des militaires sont chargés de récolter des informations et de parvenir à éradiquer cette épidémie. Mais les avis divergent, et, une fois encore, l'homme n'est qu'une andouille qui n'est bon qu'à mourir et se faire croquer.

Un espoir subsiste, à moins que ce ne soit le prémisse d'une catastrophe, les zombies se rappellent une partie de leur ancienne vie et peuvent être domestiqués, tout autant qu'un prédateur sauvage puisse l'être. Bub le zombie en est la preuve scientifique.

Le message politique n'a peut-être pas la force du précédent, ni la prétention du suivant. Ce film s'apprécie plus comme un thriller, avec cette tension qui ne tient qu'à exploser, entre les habitants du bunker aux visions opposées,et les zombies qui rêveraient bien de croquer un petit bout.

Heureusement pour les amateurs de violence et de tripes, la fin se conclut dans un bain-sang incroyable, grâce aux bons soins, une fois encore, de Tom Savini. En toute humilité, malgré un peu de passif dans les films sanglants, je me suis senti comme une chochotte tellement les étripages sont crédibles. Dérangeant et donc captivant.

Une fois encore, c'est vraiment bien. Le film offre moins de matière pour se poser quelques questions, mais avec ses bons moments, dont une certaine tension bien maitrisée.

Le film est le seul de la Saga des zombies a avoir été remaké deux fois, pour des résultats peu appréciés, et sans la présence de Lori Cardille, le personnage principal féminin de l'original, un fort caractère bien trempé qui crève l'écran.

SimplySmackkk
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Défi 365 critiques en 2019 (Films)

il y a 3 ans

5 j'aime

2 commentaires

Le Jour des morts-vivants
pphf
7

Un agrégé chez les zombies

Avec le troisième volet de sa trilogie, Romero ajoute encore une nouvelle dimension au genre (qu'il a de fait lui-même créé), il ancre l'horreur et le gore dans la métaphysique - homme/femme,...

Lire la critique

il y a 8 ans

29 j'aime

Le Jour des morts-vivants
Gand-Alf
5

Human nature.

Sept ans après son génial "Dawn of the dead", George Romero continue son exploration du mythe du zombie (et donc de l'être humain), avec ce troisième volet de sa saga "...of the dead", récompensé par...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

Le Jour des morts-vivants
sad_punk
7

Hello is anyone there ?

Day of the Dead est sans doute le mal aimé de la trilogie des Zombies de Romero, constituée de Night of the living dead (la nuit des morts vivant) et Dawn of the dead (Zombies). J'avoue moi même être...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

2

Scott Pilgrim
SimplySmackkk
8

We are Sex Bob-Omb and we are here to make you think about death and get sad and stuff!

Le film adaptant le comic-book culte de Brian aura pris son temps avant d'arriver en France, quatre mois après sa sortie aux Etats-Unis tandis que le Blu-Ray est déjà sur les rayons. Pourquoi tant de...

Lire la critique

il y a 11 ans

39 j'aime

7

Calmos
SimplySmackkk
8
Calmos

Calmos x Bertrand Blier

La Culture est belle car tentaculaire. Elle nous permet de rebondir d’oeuvre en oeuvre. Il y a des liens partout. On peut découvrir un cinéaste en partant d’autre chose qu’un film. Je ne connaissais...

Lire la critique

il y a 2 ans

37 j'aime

13

The Suicide Squad
SimplySmackkk
7

Deuxième round de la Suicide Squad, gaffe, ça gicle

Si le premier film Suicide Squad de David Ayer n’a pas été un grand succès critique, il l’a été dans les salles, faisant rentrer plein d’oseille et même un Oscar des meilleurs maquillages et...

Lire la critique

il y a 9 mois

32 j'aime

1