Avis sur

Le Loup de Wall Street par Blockhead

Avatar Blockhead
Critique publiée par le

Après avoir radiographié avec brio et succès l’univers de la mafia américaine, le réalisateur des Affranchis adapte les mémoires de Jordan Belfort (rédigées pendant ses 22 mois de prison pour détournements de fonds) : soit une immersion sous acides dans les coulisses peu reluisantes de la finance. Un milieu également capable du pire au nom du même dieu dollars. Avec la complicité de son acteur fétiche Leonardo DiCaprio, une fois de plus habité par son personnage hors normes, Martin Scorsese signe un grand film sur l’envers du rêve américain doté d’une multitude de seconds rôles de premier ordre. Parmi eux, un certain Jean Dujardin, qui en banquier suisse véreux, faisait ses débuts à Hollywood. Il ne pouvait rêver meilleur .

Clin D'œil :
Le vrai Jordan Belfort a écopé de 22 mois de prison pour avoir ruiné des milliers de petits porteurs. En cellule, il rédige ses mémoires, soit cette plongée renversante dans un monde saturé de dollars, de drogue, de sexe et d’excès.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
Aucun vote pour le moment

Blockhead a ajouté ce film à 20 listes Le Loup de Wall Street

Autres actions de Blockhead Le Loup de Wall Street