Ou quand le film est au service de l'esthétique

Avis sur Le Monde fantastique d'Oz

Avatar Irina Schwab
Critique publiée par le

J'aime quand un film est visuellement beau et développe un esthétisme particulier. En revanche j'estime que cette esthétique doit servir le film et non l'inverse.

Pour moi le monde fantastique de OZ est exactement comme Alice aux pays des merveilles de Tim Burton. Une volonté de revisiter un classique pour enfant pour le rendre plus sombre tout en laissant son empreinte.

Seulement voilà, si le monde fantastique d'Oz reprend dans les grandes lignes la trame du magicien d'Oz (la fuite, la tornade, l'arrivée dans Oz, la rencontre de nouveaux compagnons, l'attaque de la méchante sorcière et les récompenses aux nouveaux héros) il n'en a certainement pas l'éclat. Là où le film d'origine apportait un sentiment de fraicheur celui de Sam Raimi sent à plein nez l'hypocrisie la plus crasse.

Tout d'abord, les personnages :
- James Franco ne joue pas mal non, mais on ne peut pas non plus dire qu'il joue bien. Mais au fond son gros problème ce n'est pas lui mais bien l'écriture de son personnage. A aucun moment ça ne colle. Oui c'est bon on a bien compris qu'il est un petit escrocs avec un gros égo et un peu trouillard mais qu'au fond il a un bon coeur et gna gna gna. Mais ça manque tellement de subtilité qu'on finit par être plus énervé qu'autre chose par ce magicien de pacotille.

- Les sorcières. En un mot : Fade avec des CGI/maquillage de merde

- Les compagnons d'aventures : le singe est typiquement le genre de personnage pas travaillé avec une CGI grossière que l'on pourrait rencontrer dans n'importe quel film pour gosse base de gamme. A savoir un pseudo mignon qui tente d'apporter une touche comique. Seule la poupée de porcelaine trouve grâce à mes yeux et fait passer à elle seule le film de 4 à 6.

Le scénario : à la base pourquoi pas? Le concept des trois soeurs qui se déchirent de la fausse méchante, de la fausse gentille c'est ultra classique mais après tout pourquoi pas ? En revanche ce qui est totalement inexcusable c'est cette impression, tout du long, de superficiel. On a vraiment le sentiment que le scénario n'est qu'un prétexte pour montrer les super trucs trop cool qu'on a envie de montrer. Les rapports entre les soeurs sont largement survolés, l'histoire de l'ancien roi et de Glyda évacués en deux secondes, vous n'en saurez pas plus car après tout on s'en fout hein. L'histoire du magicien lui même ? Mais on en a rien à battre ça sert pas à montrer des jolis trucs ! Alors hop la boom on montre vite fait une amie d'enfance qu'il appréciait, qui va se marier et à qui ressemblera comme par hasard la bonne fée. Elément inutile, vide, et en fait juste ... un prétexte, comme la plupart des éléments de ce film au fond.

La musique : oui c'est joli, Elfman a fait du bon travail, avec le générique de début j'ai eu une très bonne surprise. Mais seulement voilà le film ne s'arrête pas là et si la musique est cohérente au fond elle ne varie pas des masses ce qui fondamentalement finit par lasser même les amoureux d'Elfman

La réalisation : PUTAIN MAIS SAM T'AS FAIT QUOI????? Soyons honnête, le rythme est profondément à chier, tout comme le montage, à certains moments j'ai carrément eu l'impression qu'il manquait des scènes. On passe son temps à sauter du coq à l'âne. Une manière de filmer ultra classique qui n'apporte rien pour saupoudrer le tout.

Les éléments visuels : Un grand dégueuli de contrastes. On fait du beau pour faire du beau et on vous en balance plein la gueule jusqu'à l'overdose. Pour croire en un monde fantastique, pour qu'il permette de rêver, il doit garder un lien suffisamment fort avec le monde réel. Or là, le monde d'Oz de Sam Raimi a définitivement décollé et ne touche plus personne.

Alors ouais, j'ai tout de même mis 6, pourquoi ?
- Car j'ai tout de même apprécier qu'ils reprennent les étapes de l'original comme décrites plus haut
- Car malgré ses nombreux défaut je ne peux pas dire pour autant qu'il s'agit d'une grosse daube.
- Et surtout car j'ai adoré le village de porcelaine et sa poupée survivante. Pour moi c'était vraiment le seul personnage que j'ai apprécié voir évoluer. Dommage que le film ne soit pas à son image.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 363 fois
2 apprécient

Autres actions de Irina Schwab Le Monde fantastique d'Oz