Affiche Le Nom de la rose

Critiques de Le Nom de la rose

Film de (1986)

Critique de Le Nom de la rose par claudie_faucand

En l'an de grâce 1357, le franciscain Guillaume de Baskerville (Sean Connery), accompagné de son jeune novice Adso von Melk (Christian Slater), mène l'enquête sur une série de meurtres touchant une Abbaye bénédictine. La prophétie de l'Apocalypse, décrit par Saint Jean, se réaliserait-elle? Le diable se cacherait-il derrière ces mystérieuses disparitions? L'obscurantisme est à son Zénith... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

2 1
Avatar claudie_faucand
9
claudie_faucand ·

Critique de Le Nom de la rose par batman1985

Quatrième film de Jean-Jacques Annaud et probablement l'une des plus grosses production européennes des années 80 que ce Le nom de la rose. Basé du roman d'Umberto Eco, le film réussit un habile mélange de reconstitution d'époque fidèle et d'intrigue policière. Le film d'Annaud, c'est avant tout une belle critique de ce que représente l'église et des valeurs qu'elle prône: Annaud nous montre le... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

5
Avatar batman1985
10
batman1985 ·

Son nom à la rose, c'était pas "chiant" par hasard ?

Déception, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce film. Ça fait plusieurs années que j'en vois des extraits dans plusieurs cours différents et, si ça m'avait l'air très bien, je n'avais jamais regardé le film en entier. J'aurais dû ne jamais le faire d'ailleurs, j'en aurais gardé une meilleure image. Alors oui, je n'ai pas lu le livre et je l'ai regardé quasiment une... Lire la critique de Le Nom de la rose

10 3
Avatar Ripper-
5
Ripper- ·

Admirable reconstitution

1327. Le moine franciscain Guillaume de Baskerville se rend à une abbaye bénédictine du nord de l'Italie accompagné de son novice Adso de Melk. Il doit participer à un débat entre des représentants de son ordre et une délégation papale afin de trancher le schisme qui sépare ces deux courants chrétiens. Mais sitôt arrivé des rumeurs de meurtre lui reviennent aux oreilles de la bouche même de... Lire la critique de Le Nom de la rose

9
Avatar LeDinoBleu
8
LeDinoBleu ·

Critique de Le Nom de la rose par Ghadzoeux

Fresque médiévale angoissante, la vie dans ce monastère reclus est pesante et l'opposition entre la foi et la science prend tout son sens ici. La réalisation est impeccable, le suspens haletant. Une vraie réussite que j'ai toujours autant de plaisir à revoir. Lire la critique de Le Nom de la rose

6
Avatar Ghadzoeux
8
Ghadzoeux ·

Critique de Le Nom de la rose par Rcan

Près de 30 ans après vu le film en salle, j'ai trouvé que ce film gardait toute son originalité par rapport aux sorties actuelles. Qui aurait misé un euro sur un scénario d'enquête policière réalisée par des moines au Moyen Age ? L'ambiance froide et sombre de l'abbaye contribue à l'atmosphère mystérieuse du film. Le duo Guillaume de Baskerville incarné par Sean Connery et de son novice... Lire la critique de Le Nom de la rose

4 2
Avatar Rcan
8
Rcan ·

L'abbaye ne fait pas le moine

En 1327, quelque part en Italie, dans une austère abbaye, le moine franciscain Guillaume de Baskerville et son disciple, le jeune Adso de Melk, venus pour assister à une colloque avec des bénédictins et des émissaires du Pape, découvrent qu'un étrange crime a été commis. Commence alors une enquête haletante et gothique aux allures de Sherlock Holmes au temps du Moyen-Age. Le film est... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

4 3
Avatar Tom_Ab
9
Tom_Ab ·

Un policier historique ?

Le nom de la Rose, titre énigmatique qui finalement prendra tout son sens à la fin. Difficile de caractériser ce film, est-ce un film policier ou bien historique, engagé ou bien simplement observateur ? En tous les cas, Jean-Jacques Annaud nous emmène dans une autre époque, où les enjeux ne sont pas si éloignés des nôtres. Le film se déroule en 1327, dans une... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

3
Avatar GeminiTriquette
7
GeminiTriquette ·

Au nom de la foi.

Un classique m'avait échappé. Qu'on me pardonne. Singulier sujet que celui de ce film policier dans un sinistre monastère où la foi mène à la folie du meurtre. La folie d'un système qui veut préserver l'Eglise contre les hérétiques. Sur des décors somptueux et une musique parfaitement distillée, j'ai pris plaisir à suivre les aventures de Guillaume de Baskerville et de son fidèle Adso, et... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

1
Avatar Babouille
9
Babouille ·

Benedictum maledictum biblieothecum

En adaptant l’ouvrage fécond et passionnant d’Umberto Eco, Jean-Jacques Annaud s’est concentré d'abord sur l’intrigue policière, occultant de fait, en grande partie, les réflexions philosophiques et théologiques qui enrichissaient les à-côtés narratifs du roman. Malgré tout, ce passionnant "palimpseste" délivre un extraordinaire sentiment de fascination, de peur et de mystère au regard de la... Lire l'avis à propos de Le Nom de la rose

3
Avatar mymp
8
mymp ·