La croix, la faucille et le marteau

Avis sur Le Petit Monde de Don Camillo

Avatar Jackal
Critique publiée par le

Brescello, un village italien dans les années d'après-guerre. Don Camillo, un curé avec qui on ne plaisante pas (au risque de finir à l'hôpital, ou au moins avec les fesses sérieusement bottées) et qui parle avec le Christ (et le Christ lui répond !) mène sa guerre contre Giuseppe Bottazzi, dit "Peppone", le maire communiste fraîchement élu, pour la suprématie idéologique sur le village. Le maire en question est aussi son meilleur ami... et croît toujours en Dieu.

D'après l'oeuvre de Giovanni Guareshi, le premier d'une longue série qui usera le filon jusqu'à la corde, et définitivement le meilleur. Le propos (à peine parodique) du cléricalisme rural contre le communisme apparaîtra forcément comme d'un autre temps, mais restent l'inoubliable talent comique de Fernandel en prêtre italien ... à l'accent marseillais et à la force herculéenne, face à Gino Cervi, qui sous ses faux airs de petit Staline du village et ses magouilles cache un coeur d'or. Sous leur incessante et bien nommée querelle de clocher ne demeure toujours qu'un seul but commun : le bien de leur village.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 963 fois
11 apprécient

Jackal a ajouté ce film à 14 listes Le Petit Monde de Don Camillo

Autres actions de Jackal Le Petit Monde de Don Camillo