Avis sur

Le Pianiste par Alexandre Escat

Avatar Alexandre Escat
Critique publiée par le

L'histoire d'une famille de juifs à Varsovie et notamment du fils pianiste qui tente de survivre lors de la seconde guerre mondiale. Au bout d'un certain temps l'histoire se concentre uniquement sur le fils qui va errer de refuge en refuge et tenter du mieux qu'il peut à réussir à survivre jusqu'à la fin de la guerre.

Le film est vraiment prenant au début. La montée du nazisme contrastée par la descente aux Enfers de la famille est assez saisissante. Certaines scènes sont d'ailleurs là pour rappeler la cruauté des nazis. On est très bien embarqué dans le film. A cela se rajoute les nombreuses partition de musique au piano jouées par Spzilman qui ne peuvent que être appréciées.

Seulement, une fois que le Spzilman se retrouve seul avec/après ses différentes errances, le rythme est méchamment rompu. Tout devient de plus en plus monotone : Polanski n'hésite pas à nous montrer plusieurs scènes où il se passe plus ou moins la même chose. Après un début en fanfare, j'avoue avoir été un peu ennuyé par cette grande partie un peu longue. Avec un peu de recul, je me dis que c'était peut-être fait de manière intentionnelle pour montrer à quel point la guerre a pu être longue pour les personnes qui cherchaient à se cacher. Si c'est intentionnel, l'effet est réussi.

La fin rehausse le tout avec un retour monstrueux du piano et la fin de la guerre qui va avec. On reprend un rythme légèrement plus soutenu et on se laisse porter volontiers pour savoir le fin mot de l'histoire.

En somme, un film bon avec naturellement un très bonne BO mais sincèrement long par endroit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 275 fois
1 apprécie

Autres actions de Alexandre Escat Le Pianiste