Bande-annonce
Affiche Le Samouraï

Le Samouraï

(1967)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 7
  2. 11
  3. 28
  4. 74
  5. 272
  6. 693
  7. 1789
  8. 2141
  9. 967
  10. 376
  • 6.4K
  • 589
  • 3.1K

Jef, dit le Samouraï, est un tueur à gages. Alors qu'il sort du bureau où git le cadavre de sa dernière cible, il croise une pianiste, Valérie.

Casting : acteurs principauxLe Samouraï

Casting complet du film Le Samouraï
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Samouraï
VS
Avatar SpaceTiger7
9
Tueur de l'ombre

En 1967, Jean-Pierre Melville décide de continuer sur la voie qu'il a emprunté en 1962 avec Le Doulos en réalisant son nouveau film noir, Le Samouraï. Après avoir collaboré 3 fois avec Belmondo et pour la première fois l'année précédente avec Lino Ventura, il décide de travailler avec Alain Delon. Ce premier Delon-Melville marque aussi l'apogée du polar noir à la Melville, l'expression même du film noir français. Légers Spoilers possibles. Le film débute sur un plan fixe, Delon est allongé...

20 2
Avatar Manclédu13
5
Manclédu13
Critique de Le Samouraï par Manclédu13

Ou comment le classicisme épuré accouche d'un film, certes canonique mais ennuyeux. Les poursuites dans le métro ont peut-être le charme des années gaulliennes ainsi que les balades en ds et les impers truffés de revolvers mais à part ça et (peut-être malgré) le cadrage digne de l'académie impériale de 1807, ça reste un polar tout ce qu'il y a de plus banal et froid. Mon quatrième Melville (après les très bons : Le cercle Rouge ,Bob le Flambeur et Léon Morin) et sans doute pas celui qui me... Lire la critique de Le Samouraï

13 3
Critiques : avis d'internautes (71)
Le Samouraï
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pourquoi fait-on de mauvais films?

Des talbins larges comme des cahiers d’écoliers et bruissants comme du papier sulfuré, des flics tirés à quatre épingles, des imperméables à ras-bord de flingues, de flic extra-lucides et de bandits d’honneur, des sois-belle-et-tais-toi, du jazz, des rues sombres, et des second-rôles pantinisés par des dialogues navrants. La rengaine affligeante du thriller grand public à la française... Lire l'avis à propos de Le Samouraï

1
Avatar Bruno DEMOLIN
3
Bruno DEMOLIN ·
Découverte
"Je tuerai la pianiste pour ce qu'elle a fait de moi"

Moins aride et abstrait que le Cercle Rouge qui sera tourné quelques années plus tard, plus féminin aussi avec la présence essentielle des deux femmes, "le Samourai" semble être l'apogée du polar noir à la française qui inspirera Woo et Jarmusch. Il est surtout le déploiement parfait du style Melville avec l'avarice des dialogues, le contexte à peine esquissé, la lenteur du récit pour une... Lire la critique de Le Samouraï

50 6
Avatar Nushku
8
Nushku ·
Un homme qui meurt

L’arrivée de la couleur chez Melville pourrait supposer quelques modulations dans l’univers criminel qu’il construit patiemment depuis Bob le Flambeur. En réalité, elle l’entérine. Grisaille urbaine bleutée et glaciale, elle s’impose dès le premier plan, l’intérieur décati du protagoniste qu’on croirait sorti tout droit d’une toile de Hopper. La citation liminaire l’annonce d’emblée : il... Lire l'avis à propos de Le Samouraï

103 9
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
L'oeil strict du Bushido

Premier plan : le formalisme de Melville séduit aussitôt. Le cadrage saisit un appartement austère, spartiate. Des nuances grises se détache le complet anthracite d'Alain Delon. Le samouraï vit dans l'ascétisme et la solitude, tel que le rappelle le Bushido : "Il n'est pas de plus profonde solitude que celle du Samouraï... Si ce n'est celle du tigre dans la jungle... peut-être..." Cette scène... Lire la critique de Le Samouraï

52 5
Avatar Raf
5
Raf ·
Le Rōnin au masque hypnotique

Seul, il marche, son imperméable et son doulos courbé sur son crâne transperce la nuit, il se dirige inexorablement vers sa proie, rien ne pourra se mettre en travers de son chemin, sa mission accomplie, il disparaît aussi vite qu’il était venu. Dans un monde profondément morne et austère, les teintes jaune pâle le jour, bleu feutré la nuit, dépeigne un univers monochromatique où pas la... Lire l'avis à propos de Le Samouraï

46 8
Avatar Woe
10
Woe ·
Toutes les critiques du film Le Samouraï (71)
Bande-annonce
Le Samouraï