Le tombeau de l’innocence

Avis sur Le Tombeau des lucioles

Avatar Justinee
Critique publiée par le

J’ai reçu beaucoup d’échos à propos de ce film. On m’avait notamment prévenue que j’allais forcément déverser toutes les larmes de mon corps. Je n’aime pas trop ces présages car en général je m’attends à quelque chose d’absolument horrible qui va me retourner pendant quelques temps.

SPOIL

Par où commencer ? Tout d’abord le fonds. Le sujet traité et son réalisme sont saisissants. L’image rend vraiment compte de la souffrance incessante causée par les bombardements et la menace perpétuelle qui pouvait frapper à tout moment. Les couleurs joviales contrastent l’horreur de la réalité et permettent de mieux supporter certaines scènes difficiles comme l’incinération des corps après les avoir jeté dans une fosse commune.

Concernant la forme j’émets quelques bémols. Peut-être suis-je devenue trop sérieuse mais certains passages « niais » auraient pu être évités à mon sens. Je conçois que c’est un film illustrant des enfants mais ces quelques moments n’étaient pas des plus utiles après ce n’est que mon avis personnel.

Quant au scenario je trouve parfois qu’il manque d’approfondissement. Par exemple j’aurai aimé qu’on nous montre la réaction de la petite fille au moment où elle comprends que sa mère ne reviendra pas et qu’elle est morte. Je trouve qu’il y a une certaine légèreté dans ce film notamment concernant les sujets sensibles comme la mort d’un proche. Les enfants semblent détachés et on a presque l’impression qu’il s’attendaient à cette issue fatale. Peut-être devrais-je prendre en compte le contexte de guerre et l’avenir incertain mais pas un fois je n’ai vu le garçon pleuré pour sa mère.
Jai également eu du mal à suivre le revirement de situation des deux enfants lorsqu’ils logent chez leur tante. Tantôt sympathique tantôt facilement irritable, ce changement soudain de comportement aurait mérité plus d’explications selon moi. Ils font partis de la même famille, même en temps de guerre la famille reste le noyau intangible.
Le départ de chez leur tante qui les considère comme un fardeau est aussi impromptu que déroutant. Ils partent vivre dans une sorte de grotte aménagée, livrés à eux-mêmes et en marge de la communauté. J’avoue avoir eu du mal à comprendre ce choix. Autant j’admirais les décisions prises par le grand frère pour protéger sa petite sœur et son sens de la responsabilité autant la décision de partir me laissa perplexe. A partir de ce moment on comprends que cela sent la fin pour l’un des deux. La petite fille s’affaiblît de jour en jour mais de manière lente de ce fait il n’y a plus de suspens on sait qu’elle n’en a plus pour très longtemps et à chaque sortie du grand frère on se demande si cette fois c’est la fin. Il va quand même l’amener chez le médecin mais sans grand succès car la solution pour elle est de se nourrir plus. Une fois de plus je ne comprends pas la décision du grand frère de rester isolés et ne pas rentrer chez sa tante demander de l’aide.

Malgré cela j’ai tout de même pleurer à la mort plus qu’attendue de la petite fille mais une fois de plus je regrette le détachement de son grand frère lors de son incinération.

Je considère tout de même que c’est un très bon film voilà pourquoi je l’ai bien noté. À vous de le voir et de vous faire votre propre idée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Justinee Le Tombeau des lucioles