La tête dans les étoiles

Avis sur Le Voyage dans la Lune

Avatar Atom3-029
Critique publiée par le

Il peut s’avérer ardu de se lancer dans une chronique au sujet d’un monument cinématographique. Plus encore de donner son avis sur l’un des plus grands de ces monuments. En effet, il arrive qu’un film atteigne une certaine notoriété pour finalement accéder au statut d’œuvre parfaite, de chef-d’œuvre. Reste alors l’unique chance de changer la donne avec un élan de subjectivité, qui sera bien entendu trop peu puissant pour réduire Le Voyage dans la Lune à un simple « bon film ». Historiquement, le film de Méliès est ni plus ni moins le premier grand succès de toute l’histoire du cinéma. Artistiquement, c’est surtout un virage radical qui permettra alors aux gens du monde entier d’envisager le cinéma sous un autre angle que le simple visionnage d’instants du quotidien. C’est le décollage même de la fiction qui, si elle existait déjà de façon plus ou moins assumée (exemple : le culte Arroseur arrosé, pour le plus simple), ne possédait pas encore la notion de récit, qui pousse alors ce savant fou à partir vers la Lune et subir des attaques extraterrestres. Pour faire simple, Le Voyage dans la Lune est un symbole. Pur et dur.
Tout le monde connait le visage cette Lune, si unique, si singulière. Les technologies modernes étant ce qu’elles sont (la NASA & Cie), il peut être légèrement difficile de prendre le recul nécessaire pour finalement constater à quel point Méliès était visionnaire, pour imaginer ce voyage sur la Lune une soixantaine d’année avant sa réalisation, à quelques détails près. Par conséquent, ces quinze minutes de cinéma sont naturellement incroyables (avec ses 160 minutes, Avatar ferait mieux d’en prendre de la graine, pour reprendre une comparaison un peu étrange du documentaire). Néanmoins, s’il est possible d’avoir vu et revu le court-métrage, la redécouverte en couleur s’avère pour le moins merveilleuse – bien que la bande-originale de Air (que j’aime beaucoup en temps normal) soit nettement inappropriée et, exception faite du thème final, plutôt agaçante. Cependant, le but premier de la restauration étant de montrer un film sous un jour nouveau, je ne pourrai que saluer les nombreuses initiatives prises par les personnes en question et féliciter celles-ci pour leur patience, qui aura finalement été le fruit d’un très beau résultat.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 490 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Atom3-029 Le Voyage dans la Lune