Le monde se divise en deux catégories

Avis sur Le monde est à toi

Avatar James-Betaman
Critique publiée par le

Au départ, je voulais aller le voir, mais tout compte fait, le manque de conviction m'avait fait oublié ce film.

Ce jour-là, j'étais parti pour aller voir Silent Voice, pour ma première séance à Paris. Sauf que la salle qui le diffusait était fermée exceptionnellement pour ce jour-là. Du coup, j'ai revu mes ambitions à la baisse, m'apprêtant à ressortir bredouille du cinéma, je me suis rendu compte que Le Monde est à Toi avait l'air sympa, qu'il était pas long, bref, j'y suis allé un peu à la dernière minute.

Et finalement, j'suis content que la salle diffusant Silent Voice soit fermée. Parce que du coup, j'ai pu découvrir une petite perle.

Faut savoir que le cinéma français, j'y trouve peu d’intérêt. Dans le flot de comédies bas de gammes qui me donnent plus envie de fuir les salles de cinéma, c'était assez difficile de trouver une bonne comédie.

Sauf que le Monde est à Toi, c'est pas seulement qu'une bonne comédie, c'est plein de genre cinématographiques à la fois. C'est un film très drôle, mais aussi assez brutal, un film avec des penchants dramatiques et avec un fond super intéressant. Bref, c'est pas ce genre film où t'en ressors content parce que t'as rigolé pendant une heure trente, c'est un film qui, en plus de t'avoir fait passer un super moment, mène à la réflexion.

Pendant la première demi-heure, c'était un peu le flou. J'arrivais pas vraiment à situer le film, c'était à la fois très violent, mais en même temps, un peu marrant, mais j'arrivais vraiment pas à comprendre où le film m'emmenait. On nous présentait plein de personnages avec leurs ambitions, leur comportement, c'était un peu le bordel, et pour être tout à fait honnête, à part quelques scènes marrantes (comme les faux-flics), finalement, j'ai pas tant que ça aimé la première demi-heure.

Et tout à coup, apparaît un personnage qu'on va appeler l'Anglais (parce qu'en fait, j'ai retenu quasiment aucun nom des personnages, mais c'est pas grave), un distributeur de drogue. Une fois que l'Anglais apparaît, l'intrigue principale du film se lance, à savoir, récupérer une sacoche banane remplie d'argent détenue par celui-ci.

Au fur et à mesure que cette intrigue avançait, un autre personnage vient s'ajouter, à cela, la fille de l'Anglais, qu'il utilise par tout les moyens pour s'en sortir auprès de la justice. Et là, enfin, j'ai compris le message de Le Monde est à Toi, j'ai compris où il voulait m'emmener.

Le Monde est à Toi parle de tout ces enfants qui naissent dans la criminalité, qui subissent les agissements de leurs parents. Parce qu'une fois que la fille de l'Anglais apparaît, le comparatif avec le personnage principal (dont j'ai pas retenu le nom, désolé), se fait immédiatement. Parce que c'est sa mère qui l'a entraîné dans le trafic de drogue, alors que tout ce qu'il veut, c'est devenir distributeur de glace Mr Freeze (un travail tout à fait honnête).

C'est ces deux jeunes qui sont bloqués dans ce monde de violence et qui en souffrent qui vont tenter de s'entraider pour en sortir, quitte à briser les liens familiaux. Et ce genre de message dans des comédies françaises, faut fouiller pour en trouver.

Du coup, ce que j'en pense du Monde est à Toi, bah c'est que c'est génial. C'est une perle rare, parce que oui, les thématiques abordées sont dures, le film est parfois violent, mais bordel, qu'est-ce qu'on se marre !

Et c'est pas de l'humour qui ne sert qu'à faire rire. En fait, tout l'humour fonctionne sur des running gag, Vincent Cassel qui regarde des vidéos sur les illuminaties, la mère qui infantilise son fils alors qu'il a la vingtaine, les deux jeunes impulsifs qui tirent sur tout ce qui bouge. Ce sont les traits de caractère des personnages qui les rendent drôle, et le scénario utilise très bien ça pour l'histoire.

Je spoile un peu, mais le meilleur exemple, c'est Cassel qui brûle une grande partie de la drogue parce qu'il est persuadé que tout le réseau est contrôlé par les illuminaties. Ça fait avancer l'histoire, c'est drôle, et puis, Cassel est juste génial.

Et en plus (parce que c'est pas fini), visuellement, Le Monde est à Toi est visuellement splendide. Le travail sur la lumière, le montage ultra speed, les décors qui sont juste dingues, faut le voir pour le croire tellement Le Monde est à Toi regorge d'idées de mise en scène et offre une photographie soignée.

Alors bon, après, y a bien quelques défauts, la première demi-heure par exemple, qui est pas très bonne, ou encore le fait qu'il y ait un peu trop de chansons dans le film. Dès que l'occasion se présente, le réalisateur rajouter une chanson qui vient parfois interrompre le rythme, alors des fois, c'est sympa, comme Angel de Robbie Williams ou du Balavoine à la fin, mais des fois, bah ça fait juste remplissage (avec Laurent Voulzy par exemple).

Mais voilà, pour ce que Le Monde est à Toi propose, à savoir un divertissement de qualité avec un fond tout de même très dense, je suis prêt à lui pardonner ses défauts. A mon sens, ce film est une bombe, et j'espère que ce sera ce genre de films qui dominera le box-office dans les années à suivre, parce que bon sang, quel pied !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
Aucun vote pour le moment

James-Betaman a ajouté ce film à 5 listes Le monde est à toi

Autres actions de James-Betaman Le monde est à toi